Accueil / Actualité / 2017 s’annonce brulante sur le front des smartphones

2017 s’annonce brulante sur le front des smartphones

Pour l’instant les constructeurs chinois se sont aventurés prudemment hors de leur base nationale. Hormis Huawei et ZTE dans une moindre mesure, les Oppo, Vivo, Xiaomi et compagnie étaient essentiellement vendus en Chine. Mais les affaires sont le affaires et soucieux de développement ces marques préparent un débarquement massif sur le continent américain dès le début 2017. Les premiers visés sont Samsung et Motorola, passé sous ombrelle chinoise mais d’origine américaine. Un autre acteur annonce aussi son come-back : Nokia. Vendu puis abandonné par Microsoft, la marque reprise par certains de ses anciens cadres particulièrement revanchards.

Apple va également sentir le vent du boulet et va probablement revoir sa roadmap de lancements de produits. Bien informés, les japonais de Mac Okatara affirment que la Pomme un iPhone 5’’ doté du même appareil photo que l’iPhone 7. Apple risque bien également de toucher à sa sacro-sainte politique tarifaire. Aujourd’hui la Pomme semble en panne d’innovations et nombre de ses fans commencent à renâcler pour acquitter des prix très ‘’luxe’’. Après tout, pour cinquante dollars de moins que l’iPhone SE, il est possible d’acquérir un smartphone de bonne facture, doté de plus de mémoire et surtout d’un écran de 5,5’’. Apple finit l’année plutôt très bien.

Les observateurs du Flurry Analytics affirment que sur cette période de fête, 44% des smartphones nouvellement activés aux Etats-Unis sont des iPhones. Apple tient 44% de cet indicateur contre 21% à Samsung. Huawei, LG, Oppo, Xiaomi et Motorola se disputent les miettes. Sauf qu’Apple détenait 49,1% de l’indicateur en 2015, et 51,3% en 2014. Il n’y a pas le feu au lac, mais il serait grand temps de surprendre le marché.

 

smart-380

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.