Accueil / Actualité / CES 2018 : une parité peau de chagrin dénoncée…

CES 2018 : une parité peau de chagrin dénoncée…

L’absence d’intervenantes dans les fameuses « keynotes » provoque un émoi et des réactions outre Atlantique…

Des messieurs, rien que des messieurs. Et ce n’est pas la première fois…! Mais cette fois-ci pourrait bien être la fois de trop. De la parité aux affaires de harcèlement, la condition féminine aura fondamentalement et sans doute durablement évolué en 2017. Qui s’en plaindra…? A ceci près que certains responsables, décisionnaires, animateurs et autres n’ont peut-être pas encore totalement intégré cette réalité. « Il n’y a que des hommes dans les intervenants », entend-on ainsi protester au pays de l’Oncle Tom, à quelques heures du lever de rideau sur le CES (qui annonce déjà ses « plus de 184.000 visiteurs »… retenons bien ce chiffre). L’expo va-t-elle faire davantage parler d’elle par cette facette que pour des OLED qui remplacent doucement des LCD…?

Parmi d’autres, le quotidien USA ToDay n’a pas manqué, en mettant le doigt là où ça fait… mâle, de relater la grogne et des mouvements divers que cette absence de dames dans les keynotes suscite. Tsunami sur les réseaux sociaux, boycotte sur place probable, événements dissidents générés par des organisatrices, ailleurs bien entendu… Il reste que la parité ne soit pas davantage au rendez-vous, côté visiteurs, comme le montre notre photo, lors de l’ouverture d’une récente édition de ce salon…

Source DVSM

CE18-

 

A voir

Taster trouve les moyens de ses ambitions

Taster crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS.