Accueil / Actualité / Le 15 juin c’est la fête !!!

Le 15 juin c’est la fête !!!

Les consommateurs européens auront patienté des années, mais avec le concours de la Commission Européenne, ils auront eu gain de cause :  à partir du 15 juin ils n’auront plus à subir les frais hallucinants de ‘’roaming’’ imposés par les opérateurs à leurs clients qui téléphonaient ailleurs que dans leur pays de résidence. Les frais dits d’itinérance que se versaient les opérateurs entre eux sur le dos de leurs clients sont enfin abolis.

Free proposait une telle latitude à ses clients mais pendant 35 jours par an et des limites ‘’raisonnables’’ sans plus de précision. Pour être complet, ce service est toujours valable sur une soixantaine de pays dans le monde dont les Etats-Unis et le Canada. Les autres opérateurs français proposaient cette gratuité à leurs clients ‘’Premium’’.  Malgré tout, la Commission Européenne a voulu protéger les opérateurs en empêchant les consommateurs de souscrire un abonnement dans un autre pays que celui de leur résidence.

 « Il est désormais possible d’utiliser les forfaits comme on le souhaite, pour peu que l’on soit bien domicilié dans son pays de résidence. Les opérateurs pourront vérifier que vous utilisez bien votre forfait davantage sur le territoire national qu’en dehors » a expliqué à l’AFP Isabelle Jégouzo, qui dirige la Représentation en France de la Commission européenne. En pratique si votre opérateur constate que vous utilisez en continu votre téléphone pendant plus de quatre mois ailleurs qu’en France, il pourra demander des explications et modifier sa facture significativement.

Egalement, il faudra se montrer attentif : la fin du roaming n’est pas complète. Les appels depuis son pays de résidence vers un autre seront toujours surfacturés !
Deux questions inquiètent les associations de consommateurs : la qualité de la ligne (2G, 3G, 4G…) et surtout les volumes de datas autorisés et à quelle vitesse de transmission.

La Commission Européenne a promis que les autorités régulatrices de chaque pays, comme l’Arcep en France surveilleront les pratiques des opérateurs. Enfin, certains observateurs affirment que la fin du roaming se traduira finalement par un relèvement général des tarifs, surtout dans les pays les plus touristiques comme l’Espagne, la France et l’Italie. « La fin de l’itinérance ne doit pas entraîner de hausse des prix, nous serons très attentifs à cela. Les prix ont fortement baissé ces dernières années mais ont été largement compensés par la hausse des usages, au final les opérateurs sont gagnants » a assuré Isabelle Jégouzo.

roaming-----

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

inte-1-

Intel est prêt pour la 5G

Largement distancé part Qualcomm dans la mobilité, Intel repasse à l’offensive.