Accueil / Actualité / Les Japonais vont tester le taxi sans chauffeur

Les Japonais vont tester le taxi sans chauffeur

Gloire à Nissan et à son partenaire DeNA, spécialiste de l’électronique mobile qui entament en mars un programme de tests sur le terrain d’Easy Ride, un service de taxis sans chauffeur. Fini l’ère des chauffeurs bougons et agressifs, fini le temps des parcours rallongé pour augmenter le chiffre, fini les compteurs trafiqués, enfin on espère.Si les tests sont concluants, Nissan proposera son véhicule aux plateformes des VTC comme Uber, Lyft, Didi et compagnie.

Peu connu en France, DeNA collabore déjà depuis deux ans avec la société tricolore EasyMile conceptrice du Robot Shuttle, un service de navettes sans conducteur. Ce Robot Shuttle va sillonner à partir du 5 mars les rues de Yokohama. Il pourra transporter des passagers depuis un grand centre commercial de la ville vers le siège de Nissan sur une distance de 4,5 kilomètres. Cet essai grandeur nature doit logiquement précéder le lancement d’un service commercial à part entière.

A voir

Redevance et AV public : quand tout pourrait changer, mais que de fait, rien ne changera…

La suppression désormais hautement probable de la redevance, un vrai soulagement pour bien des économies de ménages, ne change en rien pour le fond, puisque c'est toujours le contribuable qui finance.