Accueil / Actualité / Le coup de pompe vers un coup de grâce redouté…?

Le coup de pompe vers un coup de grâce redouté…?

Depuis plus de 40 ans, les caprices et les excès pétroliers pénalisent le pouvoir d’achat des ménages et font trembler les bases de la vie économique. Que fait-on pour en finir avec ce syndrome exécrable…?

 DVSM, septembre 2018. Réponse, on remue le couteau dans la plaie en amplifiant le poids des taxes. Après l’été agité qui vient de s’achever, il était légitime d’espérer un retour à une normalité plus favorable à une vie économique sereine. Perdu…! C’était compter sans l’acharnement étatique qui, au moment où l’or noir explose les indices, fait de notre pays une nation à parts (fiscales bien sûr). La douleur vient se superposer aux ponctions notamment sur les classes moyennes actives ou retraitées, consommantes plus que d’autres, à cause de la fièvre du baril alimentée par ce que l’on appelle pudiquement « troubles géopolitiques ».

Médiatiquement largement colporté, le message est reçu 5/5 par les consommateurs. « Doucement dans les dépenses…! » Rêves de ventes de beaux smartphones, cessions projetées d’écrans OLED ou QLED, enfin, de beaux et grands écrans, tous ces espoirs ne seront pas déçus, mais un certain nombre sont probablement déjà à oublier. Entre une cuve à mazout dont le remplissage est 30% plus cher qu’il y a un an et le dernier Galaxy, la place pour l’hésitation a disparu. Entre faire le plein pour aller au travail et changer de télé, la priorité est claire. Entre les autres achats indispensables mais tous impactés par les augmentations et cet hybride aguicheur, on prendra son temps, le smartphone suffira pour faire des clichés. Plus globalement, c’est tout simplement un grippage du commerce qui menace.

D’ici quelques jours, la farandole des salons sur notre sol* (Mondial de l’Automobile, Paris Games Week, Paris Audio Vidéo Show, Salon de la Photo…) alimentée par les tirelires des industriels exposants va propager en direction des consommateurs bien des motivations qui, dans un souci de bonne gestion familiale, seront en partie sagement réprimées. Tout ça pour ça…! En plus de 4 décennies, ces ténors à la tête des états n’ont toujours pas trouvé la moindre parade, en dépit de l’auto-affirmation permanente et sur-proclamée de leurs aptitudes à savoir tout régler.

* Salons 2018 : Mondial de l’automobile, du 4 au 14 octobre, Paris Audio Vidéo Show les 20-21 octobre, Paris Games Week,  du vendredi 26 au mardi 30 octobre 2018, Salon de la Photo du 8 au 12 novembre.

Source  DVSM

A voir

L’expression usuelle « bout du fil » ne veut plus rien dire

Ligne de vie, mort de ligne… La téléphonie de bien avant grand papa commence à mourir. Mais c'est peut-être idiot…