Accueil / IT Business / Economie - Stratégie / Le numérique dévore les dépenses publicitaires mondiales….

Le numérique dévore les dépenses publicitaires mondiales….

Tous les excès sont mauvais. Peut-on parler d’excès ou pire dans la migration vers le numérique d’une part énorme des achats publicitaires…?

 DVSM, 3 avril 2019. Si les techniques numériques influencent de nombreux secteurs de l’activité  professionnelle et du quotidien de chacun, cela ne signifie pourtant pas que tout soit accaparé par cette digitalisation galopante. Dans les investissements publicitaires, la transition semble être d’ampleur, si l’on en croit les chiffres avancés par l’analyste eMarketer, puisque dès à présent, au niveau planétaire, plus de la moitié des dépenses partent vers ce nouveau genre de support. Tout est inclus dans cette statistique, à l’exclusion des messages courts et autre mails, assimilable davantage à du marketing direct.

Mais il y a lieu de s’interroger à propos des prévisions, qui laissent presque bredouilles les moyens traditionnels dans un moyen terme relativement proche. Des prévisions qui demanderont à être confirmées. Des « culs de bus » aux panneaux d’affichage, de la presse papier aux spots TV, un tel naufrage es en effet difficile à croire. A suivre…

Source DVSM

 

A voir

Apple, des annonces sages, voire presque molles, pour un petit millésime…?

Tim Cook, comme les crooners, a refait son récital, ne reniant pas les succès d'hier, mais en y introduisant des sonorités plus actuelles...