Accueil / Actualité / High-End, grand son et belle vidéo accueillent un public nombreux

High-End, grand son et belle vidéo accueillent un public nombreux

Le moment fort d’un domaine qui n’est pas, comme d’autres, à « la ramasse », accueille un public dont le cœur palpite à l’idée de voir, d’écouter, d’envisager…

 DVSM, 9 mai 2019. A Munich, le salon High-End, qui ouvre ses portes aujourd’hui (jusqu’au 12 mai), flirte avec ses audiences les plus élevées. Mieux, il y a plusieurs mois que les réservations de stands et emplacements des exposants affichaient complet. Certes, on ne comptera pas les entrées en millions. En revanche, 100% des visiteurs seront des individus personnellement intéressés. Il est clair que lorsque des exposants se précipitent, c’est que du CA est à la clé. Concrètement, ce rendez-vous munichois fait intimement partie de ce que tout professionnel du commerce connaît sous l’expression « marketing de l’offre« . Faire découvrir des produits, les faire apprécier, éventuellement les expliquer, et in fine, générer des motivations, et aboutir à des ventes. Il reste à tous ceux qui ont en charge les maillons suivants de cette chaîne logique de savoir les exploiter, si possible à destination du plus grand nombre.

Les chances sont multiples pour tout business bien construit. La première de celles-ci étant qu’à la différence des PC, des smartphones et autres vedettes de la génération numérique en voie d’essoufflement, les taux d’équipement en systèmes pour du son excellent et de la vidéo de haut niveau ne sont pas confrontés à la saturation. Cependant, il y a de la « conquête » à bâtir en termes de clientèles, ce dont des courants comme le succès du son haute résolution ou la résurgence de l’analogique (vinyle, cassettes…) démontrent la possibilité. Encore faut-il que ces clients potentiels puissent être mis en présence des équipements, et de percevoir leur intérêt. Entre mille et une remarques qui pourraient être faites à ce sujet, reconnaissons que c’est une opportunité pour le commerce physique, car demain n’est pas la veille du jour où pourra être démontrée sur un site en ligne la qualité d’une enceinte ou le rendu sur grand écran d’un projecteur vidéo pour le grand public. En outre, au-delà des arguments techniques, il faut toujours avoir à l’esprit que les sensations physiologiques dominent tout le reste (comme pour la dégustation d’un grand cru). Il aime ou reste indifférent, voire, n’aime pas et le dit (le client…). Honte à qui, par incompétence, ou par la seule foi en le moins cher qu’en face (ce qui est aussi un grave signe d’incompétence), brise ce cheminement. L’objectif d’un tel salon pourrait bien être pour chaque visiteur de retour à la maison d’en venir à détester le son et les images dont il se contente quotidiennement.

Source DVSM

A voir

Enseignes en crise et équipes, qu’en est-il des responsabilités…?

L'évolution des marchés, la concurrence, le sur-équipement commercial… les causes de graves soucis sur le terrain sont multiples....