Accueil / Actualité / Reflex ou pas, Canon offre à chacun sa préférence…

Reflex ou pas, Canon offre à chacun sa préférence…

Le nouveau duo du haut (de gamme) est révélateur, un pied dans la tradition, un autre dans la révolution (photographique).

 DVSM, 12 septembre 2019. Comme chacun le sait, le reflex « pur jus » a des soucis à se faire. Les hybrides, notamment plein format, gagnent en popularité, et selon des avis éclairés, ils font non seulement aussi bien que les reflex, mais ajoutent des atouts inédits comme, au premier chef, l’élimination d’une mécanique délicate (celle qui, sur un reflex, sert à rétracter très vite un miroir ne servant qu’à la visée) capable de se montrer capricieuse, et de toute façon complexe à concevoir et à fabriquer. Il reste qu’il y a des clientèles, et parmi elles, des photographes très attachés au système reflex.

Les deux nouveaux appareils photo ultra-rapides et à haute résolution que Canon à dévoilé récemment montrent que le constructeur veut ménager les deux camps. Voici donc un reflex et un hybride, conçus pour permettre aux photographes experts d’exprimer pleinement leur talent. Le premier est l’EOS 90D*, un reflex rapide et fiable, au boîtier solide et rassurant, adapté aux attentes de tout photographe, et idéal pour la photo de sport ou de faune sauvage. Le second est un boîtier hybride compact et très performant, destiné aux photographes nomades qui souhaitent obtenir au quotidien des images très nettes. C’est l’EOS M6 Mark II**. Ces deux nouveaux modèles, qui s’appuient sur les fondamentaux de leurs prédécesseurs EOS 80D et EOS M6, constituent deux nouveaux choix au sein de la désormais légendaire ligne EOS. L’APN ne pouvant plus se limiter à la prise de vue photographique, les deux nouveaux venus sont aptes à la vidéo 4K, Ce sont des produits qui se classent dans les modèles relativement onéreux, mais pas trop. Côté arguments, il recèlent plus d’une « histoire à raconter ».

Source DVSM

L’EOS 90D sera à vendre tout nu dès la mi-septembre 2019 (et en principe, dès aujourd’hui…) au prix possible de moins de 1.300 euros , et à moins de 1.400 euros avec un EF-S 18-55mm IS STM. Ou mieux,  en échange de 1.700 euros avec un EF-S 18-135mm IS USM, ce qui est quand même mieux, et pas seulement pour la recette.

** Quant à l’EOS M6 Mark II, il pourra prendre place en rayon à la fin du mois, sous une étiquette à moins de 930 euros en version nue ou moins de 1.200 euros en package (dans la photo, on dit « kit ») avec l’objectif EF-M 15-45mm et un viseur électronique.

A voir

BATACLAN, la mémoire. Tout pour la musique, jusqu’à en mourir. Mais après…?

Commémorer, c'est bien, et à coup sûr absolument nécessaire.