Accueil / Actualité / IFA 2020 : une nouvelle déconvenue pour l’expo, qui se replie sur le seul volet virtuel.

IFA 2020 : une nouvelle déconvenue pour l’expo, qui se replie sur le seul volet virtuel.

Les conséquences de l’épidémie, finalement, auront ruiné les espoirs de l’IFA pour le maintient d’une petite partie physique du salon.

 DVSM, 11 août 2020. Finalement, le salon de Berlin pour 2020 annule la partie « marché », un tout petit salon physique qui avait été programmé. La raison invoquée est un peu confuse. En fait, selon les explications des organisateurs, c’est le choix des exposants de préférer reporter leur participation à la rentrée 2021 qui est présenté comme explication. Il semble que derrière cette version politiquement correcte, ce soit tout simplement l’insuffisance de participants, et surtout de « grands » industriels, qui ait fait s’écrouler le château de cartes. Était-il présomptueux de vouloir coûte que coûte maintenir ce rendez-vous alors que tant d’organisateurs, dans tous les domaines, se sont vus contraints à un jet de l’éponge…?

Décidé à un moment où le virus semblait avoir sérieusement relâché sa pression, le profil de l’IFA 2020 se trouvait finalement plutôt mal engagé depuis que la contagion a repris vigueur, provoquant la multiplication de mesures plus restrictives, sans certitude que celles-ci soient encore amplifiées dans les semaines prochaines. Nous avions d’ailleurs pressenti ce possible revirement pour de nombreux événements, salons (ceux qui restaient encore inscrits au calendrier), compétitions sportives, concerts… L’IFA se retrouve sur un pied d’égalité avec le CES de Las Vegas, déjà programmé en version uniquement virtuelle pour le début de 2021.

Source DVSM

A voir

Apple en 2021 : l’iPhone de l’année osera-t-il se présenter sous le délicat numéro 13…!

La question qui peut paraître futile n'est pas aussi anodine qu'on pourrait le croire. Les ondes maléfiques ne sont jamais prises à la légère par les stratèges du marketing.