Accueil / Actualité / Un R nouveau parmi les EOS pousse un peu plus le second acte du numérique.

Un R nouveau parmi les EOS pousse un peu plus le second acte du numérique.

Canon avance sur un troisième opus de sa famille EOS R. Un « sans miroir », « hybride » disent certains. Le passé s’éloigne. On ne parle plus de reflex. Mais l’histoire va bien plus loin…!

– DVSM, 26 avril 2021. C’est clair depuis plusieurs mois, au moins, la première époque de la photographie numérique s’achève. Ce fut celle du grand remplacement, les pixels électronisés chassant ceux des couches chimiques par lesquelles la photo avait vu la lumière. 20 ans (environ) après une transition douloureusement vécue et souvent acceptée à contre cœur, les techniques se sont métamorphosées. Une nouvelle période va chasser tout ce qui a pu symboliser cette mutation. Premières étapes du nouveau futur de l’image, le duo incontournable des capteurs et des processeurs. C’est logique, la photo bénéficie des développements du numérique au sens large, lequel impose des traitements de données plus amples et plus rapides que jamais. Arrivant à ce que l’on appelle les pleins formats (donc de taille identique à celle du classique 24×36) les capteurs partent dans des aptitudes à recueillir les photons jamais vues auparavant. Les processeurs d’images ne sont pas en reste, permettant d’exploiter les données venues de ces capteurs également dans des procédures qui auraient relevé de la science-fiction il n’y a pas si longtemps.

Canon vient de révéler être en développement du futur EOS R3, lequel se voit doté notamment d’un nouveau capteur, conçu par le constructeur lui-même (mais dont il ne devrait pas réaliser la production, si l’on en croit le communiqué). Positionné d’emblée comme destiné aux professionnels et aux journalistes, il sera confronté à la concurrence d’un niveau comparable de quelques ambitieux compétiteurs parmi lesquels Nikon, Sony ou Panasonic. Les amateurs peuvent se nourrir d’espoirs à court terme qui ne seront probablement pas déçus, cette concurrence et l’état du marché mondial de la photo plaidant pour une démocratisation de cette nouvelle génération menée au pas de gymnastique. Pour la distribution, voici déjà de quoi préparer des argumentaires qui risquent de faire rêver, non sans un peu de vertige…!

Cinq point majeur à retenir sur le prochain EOS R3 :

Qualité et vitesse inédites :L’EOS R3 est le premier modèle EOS à intégrer un capteur entièrement nouveau, de type CMOS BSI empilé, développé par Canon. En association avec la puissance de son processeur Digic X, cet hybride va apporter aux utilisateurs un potentiel inégalé en prises de vue à haute vitesse, en photographie comme en vidéo. Grâce à l’EOS R3, ils pourront profiter d’une cadence de 30 images par seconde avec suivi AF/AE et d’une distorsion minimale de l’image lors de l’utilisation de l’obturateur électronique, ce qui est parfait pour les amateurs experts et les professionnels de la photo de sport qui doivent souvent faire face à des instants décisifs concentrés sur une fraction de seconde.

Une efficacité impressionnante en suivi de mouvements rapide.
Les professionnels vont pouvoir repousser leurs limites créatives grâce à une détection et un suivi autofocus d’une précision exceptionnelle pour les sujets aux mouvements très rapides. L’AF CMOS à double pixel de nouvelle génération peut en effet suivre les yeux, les têtes et les corps des personnes et de certains animaux qui se déplacent très rapidement, autorisant ainsi l’acquisition d’images caractérisées par une netteté optimale des plus fins détails. D’autre part, Canon annonce qu’un nouveau type de sujet (qui sera bientôt dévoilé) va être ajouté à la liste de ceux déjà reconnus et suivis par l’AF.

Contrôle de l’AF par l’œil du photographe !
L’EOS R3 sera doté d’une technologie nouvelle et améliorée, vue pour la première fois dans l’EOS 5 de Canon. Il s’agit du premier appareil photo numérique EOS à offrir à une nouvelle génération de photographes la fonction révolutionnaire Eye Control qui permet aux utilisateurs de sélectionner et de déplacer simplement la zone AF en utilisant leur œil via le viseur. Cette fonction instinctive offre aux professionnels un contrôle naturel et rapide de l’autofocus, réduisant le temps nécessaire à la mise au point, qui s’effectue généralement à l’aide d’un multi-contrôleur/bouton. Cette méthode de contrôle de l’AF est également parfaite pour les photographes qui cherchent à saisir instinctivement et à tout moment le sujet le plus important dans l’image : une situation courante en sport ou en suivi d’action en général.

Conception et fabrication adaptées à un usage professionnel.
Inspiré de ceux de la série EOS-1D, le boîtier monobloc de l’EOS R3 se caractérise par une ergonomie ultra-intuitive, éprouvée dans les situations les plus exigeantes. Les professionnels pourront donc attendre de lui la même endurance face à la poussière et à l’humidité que celle de la célèbre série des boîtiers EOS-1. L’EOS R3 dispose également de la poignée-grip intégrée qui a toujours été plébiscitée par les utilisateurs des EOS-1D. Avec l’EOS R3, les professionnels pourront ainsi travailler en toute sérénité, quelles que soient les conditions de prises de vue, en intérieur ou en extérieur, sur un terrain poussiéreux ou très humide, par temps de neige ou sous un soleil ardent.

Connexion rapide avec un nouveau transfert de fichiers par mobile signé Canon.
L’EOS R3 sera entièrement compatible avec la nouvelle application Canon Mobile File Transfer pour smartphone (transfert de fichiers par téléphone mobile). Celle-ci apporte aux utilisateurs un nouveau moyen de transférer des images et d’accélérer les flux lorsqu’ils sont sur le terrain, en utilisant les services de réseau mobile et sans avoir besoin d’équipement de type réseau LAN câblé. Canon lancera la version 1.2 de l’application Mobile File Transfer pour iOS sur l’App Store d’Apple en juin. Elle sera compatible avec les Canon EOS-1D X Mark III, EOS R5 et EOS R6. La version pour Android sera disponible ultérieurement. Par ailleurs, Canon annonce aujourd’hui le RF 100mm F2.8L MACRO IS USM, un objectif pour la macro-photographie et le portrait qui est le premier objectif macro AF au monde pouvant atteindre le rapport de grandissement 1,4xii. Cet objectif est dévoilé de concert avec les nouveaux RF 400mm F2.8L IS USM et RF 600mm F4L IS USM, deux super téléobjectifs de premier plan conçus pour répondre aux exigences des professionnels du sport et de la faune sauvage en attente de telles focales aux possibilités incroyables, en particulier lorsqu’elles seront associées à un EOS R3.

A voir

150 conférences réunissant plus de 200 intervenants animeront la 1ère édition d’OPEN SOURCE EXPERIENCE

L’open source et sa démarche de co-construction et d’ouverture sont de puissants leviers pour relever les défis économiques, écologiques et sociétaux...