Accueil / Actualité / La 5G planche de salut d’Ericsson ?

La 5G planche de salut d’Ericsson ?

L’équipementier suédois ne pavoise pas franchement ces derniers temps.

Et la 5G constitue a priori sa meilleure chance de se refaire une santé face aux deux chinois Huawei et ZTE, particulièrement agressifs, à Nokia renforcé par Alcatel et à Cisco. Le Suédois a donc décidé de prendre toute sa part du projet européen 5GCAR, sélectionné par les instances européennes dans le cadre de la deuxième phase du partenariat public/privé sur les infrastructures 5G. 5GCAR vise au développement d’une architecture 5G globale offrant une connectivité réseau optimisée et à la fiabilité maximale de bout en bout entre un véhicule et un autre élément (V2X) ainsi que pour des services V2X à faible latence.

Le consortium conduit par Ericsson comprend 14 partenaires : Ericsson, Bosch, Centre Tecnològic de Telecomunicacions de Catalunya, Centro Tecnológico de Automoción de Galicia, Chalmers University of Technology, Huawei, King’s College London, Marben, Nokia, Orange, PSA groupe, Sequans, Viscoda, et Volvo Cars. Le projet 5GCAR profitera d’un budget européen pour la réalisation de tous les tests nécessaires afin d’assurer un déploiement en toute sécurité de véhicules connectés d’ici 2020. Le projet 5GCAR s’étend sur deux ans (de juin 2017 à mai 2019). Il concerne une trentaine de chercheurs à temps complet avec un budget de 8 millions d’euros.

e-c-

 

A voir

decat

Decathlon adopte la réalité virtuelle

La chaine de magasins de sport (1 176 magasins dans le monde, 78 000 collaborateurs) utilise la réalité virtuelle pour agrandir son rayon tentes Quechua...