Accueil / Actualité / 5G, un démarrage dans une relative discrétion, entre partisans et éternels craintifs…

5G, un démarrage dans une relative discrétion, entre partisans et éternels craintifs…

Bonne ou mauvaise pioche…? L’actualité du virus écrase de sa force celle du nouveau réseau, qui fait ses premiers pas à Nice depuis quelques jours, prélude à une suite plus vigoureuse toute proche.

 DVSM, 23 novembre 2020. C’est parti, et plutôt sans tambours ni trompettes. Presque à pas feutrés. Et bien sûr sous une surveillance si attentive que seul le lait sur le feu pouvait y être soumis. En dépit des études, des essais, des précautions, comme cela se dit, « on ne sait jamais« . Une grande partie de la métropole niçoise est couverte depuis le début du week-end. Un lieu qui, sur un point précis, n’est pas sans retenir l’attention, techniquement parlant. Voici pourquoi, à travers une bien vieille anecdote.

1er janvier 1955. Ainsi que le racontait Maurice Siegel, l’un des pionniers ayant participé à l’avènement d’Europe-1, dans son ouvrage « 20 ans, ça suffit« *, l’imprévisible n’est jamais à exclure. A l’heure du laitier, la station naissante lançait pour de bon ses premières salves d’ondes. Avant d’être contrainte à un arrêt absolu après moins d’une demie-heure d’existence. Motif: ses signaux perturbaient les installations radio et de navigation de l’aéroport de Genève, rendant périlleuse l’évolution des avions. Justement, des aéroports, et pas des moindres, ont pour le moment refusé la mise en service sur leurs zones opérationnelles de cette 5G, afin de s’assurer de leur innocuité sur les mêmes systèmes, version 2020 (qui ne sont plus ceux d’il y a 65 ans, ni dans leur conception, ni dans leur fréquence d’utilisation). Quiconque a à l’esprit la configuration de la Promenade des Anglais et sa proximité avec les pistes de l’aéroport de Nice-Côte d’Azur perçoit que dans ce démarrage, il y a également un thème d’observation très concret. Si la 5G s’avère perturbatrice, cela sera vite perçu.

La nouvelle mouture des réseaux de télécommunication devrait cependant vite prendre son envol dans certaines grandes villes.  La capitale, et quelques grandes cités, devraient passer aux travaux pratiques sous quelques jours. Dans une ambiance où, comme lors des évolutions précédentes, mais avec un peu plus d’acuité, se mélangent des accueils très positifs et des scepticismes à propos de l’utilité de la nouvelle G. Pour résumer, le chaud et l’effroi…

* Publié en 1975. Plon.

Source DVSM

A voir

Plus vite que la vitesse. Et des téras, et des téras… Dépassée, la vitesse…?

Vous avez dit "vitesse"...? Nous non plus. Profitons d'un record réel pour rappeler cette confusion à propos d'une accélération plutôt virtuelle, chapitre fibre et débits.