Accueil / IT Business / A l’hôtel planquez tout !

A l’hôtel planquez tout !

Les spécialistes de la protection informatique des Kaspersky Lab viennent de découvrir un malware d’un nouveau genre. Darkhotel a été spécialement développé pour espionner les ordinateurs des hommes d’affaires via le réseau WiFi des grands hôtels  où ils résident.  D’après Kaspersky, Darkhotel travaille dans l’ombre « depuis au moins quatre ans » !  Il semble que les auteurs soient Coréens et que la plupart des actions d’espionnage soient commises dans des établissements réputés en Asie. Il semble également que le fonctionnement du virus implique des complicités à l’intérieur des hôtels.

En effet, les personnes espionnées sont particulièrement bien ciblées. Il s’agit avant tout de dirigeants économiques ou de scientifiques de premier plan.   Dès que les visiteurs se connectent au réseau Internet de leur hôtel, Darkhotel  opère de manière ultra efficace.  Il attaque en proposant une mise à jour banale et si par malheur la victime accepte, Darkhotel peut littéralement siphonner l’ordinateur du client.  Le virus cherche notamment les différents mots de passe de l’utilisateur. Les pirates sont particulièrement malins. Darkhotel est programmé pour réaliser une seule attaque. Après s’être emparé des informations recherchées, le virus disparait en effaçant toute trace de son intrusion.

Selon Kurt Baumgartner, Principal Security Researcher de Kaspersky Lab « Darkhotel est responsable d’un certain nombre d’attaques menées avec succès contre des personnes de haut rang, en employant des méthodes et techniques allant bien au-delà de la cybercriminalité classique. Cette menace s’appuie sur des compétences d’attaque opérationnelles, mathématiques et cryptoanalytiques, ainsi que d’autres ressources suffisantes pour abuser des réseaux commerciaux dignes de confiance et cibler des catégories spécifiques de victimes avec une précision stratégique. » Conclusion, en voyage il faut systématiquement refuser les mises à jour de logiciels et si possible employer  un réseau privé virtuel pour communiquer via Internet.

A voir

glass-1-

Il fait bon vivre dans les high tech

Comme chaque année, le site américain de recrutement Glassdoor publie son classement des entreprises françaises...