Accueil / Actualité / À ROSNY 2, FNAC et Darty ne font plus qu’un, ou presque…

À ROSNY 2, FNAC et Darty ne font plus qu’un, ou presque…

C’est l’une des premières conséquences très visibles du rapprochement des deux enseignes…

Il n’y a pas eu de Champagne à déguster pour cette première qui était déjà concrétisée depuis peu. Détail…? Non, une petite fête lors du début d’activité d’un établissement renforce les liens au sein des équipes. Bon, tant pis. Les chalands du centre commercial Rosny II avaient pu lire les panneaux indicateurs, et c’est aujourd’hui, 23 novembre 2017, que le rapprochement très symbolique est devenu une réalité désormais sur les rails. « Rapprochement » est le mot juste, fusion serait inexact.

La grande implantation que Darty occupait au premier étage de la galerie, d’une géométrie assez difficile à gérer a été tout simplement transférée dans une partie du grand local (3.200 m2) qu’avait acquis le FNAC voici quelques années. Il s’agissait du niveau bas du BHV qui avait quitté cette implantation pour une installation dans le centre Domus tout proche, qui ne s’est d’ailleurs jamais réalisée.

ob_871f96_r2-panneau-darty-

Si les deux enseignes devenues frangines sont juxtaposées, elles ne sont pas pour autant plus que cohabitantes de l’espace, avec un perceptible méticuleux partage des familles de produits, sans la moindre redondance entre l’offre de la gauche (dans le sens de l’entrée), donc côté Darty, et la droite, côté agitateur.

L’assemblage ainsi réalisé est relativement harmonieux. Relativement, car chacun des deux partenaires y laisse quelques atomes de sa personnalité. De surcroît, comme nous l’avions déjà souligné, l’exercice consistant à réunir deux images correspondant à deux positionnements plutôt antagonistes nous semble périlleux. Ne dit-on pas que des typologies de clientèles différentes se repoussent ?

ob_52186d_r2-fnac-vers-dart

 

Autre point qui peut sembler étrange (surtout pour la clientèle) mais que l’on peut comprendre, un chaland qui achète un produit côté FNAC et qui, en même temps, comme dirait on ne sait plus qui, s’offre côté Darty un second produit devra faire deux fois la queue, l’ensemble disposant de deux lignes de caisses distinctes. C’est clair, le mariage n’est en rien

 

ob_248a3d_r2-darty-vers-fna

La réunion, outre une solution moyenne pour éviter les soucis liés à une accusation de position dominante, met aussi dans une lumière à peine voilée le repli sur un format plus concentré, ce qui peut se comprendre compte tenu de l’évolution des marchés.

Source DVSM

A voir

kiwa-6-

Kiwatch veut banaliser la vidéosurveillance

Cette levée de fonds de trois millions d’euros effectuée auprès d’Entrepreneur Venture...