Accueil / Actualité / Les affaires de Parrot n’ont rien d’enthousiasmant. Au contraire

Les affaires de Parrot n’ont rien d’enthousiasmant. Au contraire

Les pertes annoncées par le constructeur français d’objets connectés suscitent une véritable inquiétude. Pour une nouvelle fois, les trimestriels sont mauvais. Les pertes se montent à 26,3 millions d’euros et le chiffre d’affaires est littéralement amputé de 25%, à 58,4 millions d’euros. Au total , depuis le 1er janvier 2016, Parrot à engrangé 94 millions d’euros. Parrot attribue ces résultats catastrophiques à la « forte pression sur les prix du segment milieu de gamme des drones grand public », premier poste économique de l’entreprise. Le fabricant souffre aussi d’une baisse sensible des ventes d’accessoires connectés pour l’automobile son marché originel.

Parrot se dégage progressivement de ce secteur et mise le tout pour le tout sur les ventes de drones professionnels et la vente directe de matériels connectés aux constructeurs automobiles. Le constructeur souligne la progression des résultats sur ces activités. Parrot espère que le dernier trimestre lui sera plus favorable avec un CA de 100 millions d’euros. Si ces résultats sont tenus, Parrot réalisera un CA annuel de 236 millions d’euros contre 326 millions en 2015. Histoire de calmer ses investisseurs, Parrot annonce vouloir céder plusieurs activités non essentielles pour un montant de dix millions d’euros.

 

par-1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

ECARN-1-

la révolution des écrans…

Les écrans OLED en passe de prendre des parts significatives du marché.