Accueil / Actualité / Altice prend une claque

Altice prend une claque

Il peut en couter cher de ne pas respecter ses engagements.  Ainsi l’Autorité de la Concurrence vient d’infliger une amende de 15 millions d’euros au groupe Altice, propriétaire de SFR Numéricable pour n’avoir pas réussi à vendre sa filiale Outremer Telecom dans le cadre du rachat de SFR malgré les engagements des dirigeants de Numéricable.  Dans un communiqué public, l’Autorité de la Concurrence explique que l’autorisation donnée en 2014 à Numericable pour la reprise de SFR était soumise à la cession de plusieurs activités dont la téléphonie mobile de sa filiale Outremer Telecom à La Réunion et Mayotte afin d’éviter une situation de quasi-monopole. Altice s’était engagé à « préserver la viabilité économique, la valeur marchande et la compétitivité de ces activités » sans « s’immiscer dans la gestion de l’activité à céder. » Mais souligne l’Autorité « en augmentant le prix des forfaits de téléphonie mobile d’Outremer Telecom à La Réunion et à Mayotte, le groupe Altice-Numericable n’a pas respecté ses obligations. » Les augmentations ont varié entre 17 et 60% ce qui a provoqué une perte conséquente de clientèle et un « impact négatif sur l’image d’Outremer Telecom. » Altice conteste en justice la décision de l’Autorité de la Concurrence. Et rappelle qu’Outremer Telecom a été cédé au cours de l’été 2015 par le groupe de télécommunication malgache Hiridjee.Depuis lors, Iliad, la maison mère de Free a repris 50 % du capital d’Outremer Telecom.

aa

A voir

idem-1-

i-Demenager passe du carton au container

La plateforme de réservation de déménageurs professionnels réalise sa première levée de fonds auprès de M Capital Partners...