Accueil / Actualité / Amazon a voulu faire ses emplettes en Grande-Bretagne

Amazon a voulu faire ses emplettes en Grande-Bretagne

Le roi du commerce électronique a voulu mettre la main sur la chaine de supermarché anglais Waitrose en 2017 selon la presse britannique. Les négociations ont tourné court : les propriétaires de la chaine aux 260 enseignes et des grands magasins John Lewis ont juste refusé toute discussion. Ils ont également démenti les informations rapportées par le Sunday Times. Pourtant les journalistes se montrent précis. Ajay Kavan, vice-président d’Amazon en charge des opérations spéciales a approché le board de John Lewis Partnership, la holding propriétaire des magasins Waitrose.

Charlie Mayfield, patron de la holding a refusé de donner suite à ces approches. Il faut dire que les deux entreprises procèdent de cultures totalement antagonistes. Amazon est le produit conjugué d’un patron visionnaire et de la folie financière des années 1990 et 2000, alors que Waitrose est une coopérative dont les 74 000 salariés sont les associés. Malgré la morosité du commerce anglais, Waitrose affiche une solide croissance. Ses produits d’épicerie fine sont aujourd’hui vendus en France par Franprix. Et puis également, Waitrose appartient à la très chic élite des ‘’fournisseurs de la famille royale’’. Imagine-t-on une seconde Amazon fournir officiellement Buckingham Palace ?

A voir

Centre-ville, qui peut redynamiser le commerce des avenues…?

La réponse est simple, c'est le commerce lui-même qui peut réagir, à condition de ne pas trop attendre.