Accueil / Actualité / Amazon ne réussit pas toujours ce qu’il entreprend

Amazon ne réussit pas toujours ce qu’il entreprend

Le roi du commerce électronique a décidé de fermer des supérettes de produits frais qu’il avait ouvert dans cinq états américains, le New Jersey, la Pennsylvanie, le Delaware, le Maryland et la Californie. Amazon a prévenu ses clients par mail de la fermeture de ces magasins. Il s’agit d’une surprise après la reprise des magasins Whole Foods cet été. La stratégie d’Amazon est assez fumeuse en l’occurrence.

D’un côté, les analystes anticipaient plutôt un rapprochement de l’ensemble des magasins possédés par Amazon, et de l’autre un porte-parole du groupe vient de compléter l’information en assurant que les supérettes resteraient ouvertes dans d’autres états, en particulier dans les villes de New York, Chicago, Philadelphie et Boston. Certains dirigeants d’Amazon ont d’ailleurs expliqué à qui voulait les entendre leur volonté de monter en puissance dans l’Alimentaire en unifiant leurs différentes enseignes spécialisées et en élargissant leurs gammes de produits commercialisés quitte à baisser les marges qu’Amazon prélève d’habitude sur leurs fournisseurs.

Ouvertes il y a déjà une dizaine d’années, les Amazon Fresh Services servent de laboratoires pour de nouvelles formules commerciales ou de paiement. Les clients doivent en plus de l’abonnement Prime acquitter un droit d’usage de 15 dollars. Ils peuvent acquérir et de faire livrer des produits frais et surgelés, et de l’épicerie.

amazo-1-

Enregistrer

A voir

delivr-1-

Deliveroo bat des records de croissance

La société britannique de livraison de repas a été désigné au cours de la 17ème édition du Technology Fast 500 EMEA...