Accueil / Actualité / Amazon se place en bout de piste

Amazon se place en bout de piste

Depuis sa création, le géant du commerce électronique tente d’améliorer constamment sa logistique avec l’objectif de raccourcir autant que possible les délais de livraison. Les dernières tentatives portent sur des livraisons par drone et surtout de produits frais (fruits et légumes) dans les deux heures suivant une commande, mais dans une poignée de villes seulement. Plus sérieusement, Amazon annonce la location d’une vingtaine d’avions cargo, des Boeing 767 à la société Air Transport Services Group pour une période entre cinq et sept ans. Amazon pourra prendre une participation de 19,9% du capital de ce spécialiste du fret aérien. Dans la pratique, les avions Amazon pourront décoller à partir du 1er avril. Amazon désire ainsi s’affranchir autant que possible de ses fournisseurs comme le leader de la livraison de colis United Parcel Service (UPS) et son concurrent FedExqui lui ont facturé leurs services pour un montant de 11,5 milliards de dollars en 2015. Amazon devra investir lourdement pour divorcer de ces partenaires : UPS possède 240 avions et FedEx une flotte de 370 appareils.

am

 

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...