Accueil / Actualité / Apple aurait du sang sur les mains

Apple aurait du sang sur les mains

James et Bethany Modisette accusent le constructeur d’être à l’origine de la mort de leur fille dans un accident de voiture. L’accident s’est produit le 24 décembre 2014 sur une autoroute au nord de Dallas au Texas. Le père qui conduisait le véhicule avait brutalement freiné pour éviter de percuter un barrage de police. Malheureusement, la voiture qui les suivait n’avait pas réussi à les éviter. Malgré des secours rapides, Moriah, une des filles Modisette âgée de cinq ans, n’avait pas survécu à ses blessures. Malgré le caractère dramatique, cet accident n’a rien d’exceptionnel, et on se demande bien ce qu’Apple vient faire dans cette affaire.

Au moment de l’accident, le chauffeur qui a heurté les Modisette utilisait l’application de visioconférence FaceTime sur son iPhone 6. Les Modisette reprochent donc à Apple de ne pas avoir exploité un brevet permettant de déconnecter une application lorsqu’une information cruciale est signalée par le GPS d’un iPhone. Déposé le 12 décembre 2008, le brevet n’a jamais été exploité. Si la justice américaine fait droit aux Modisette, Apple risque de payer des dommages et intérêts astronomiques, sans parler des conséquences sur l’utilisation des smartphones à bord d’un véhicule. Pour l’instant Apple refuse de commenter cette affaire.

ft

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

kiwa-6-

Kiwatch veut banaliser la vidéosurveillance

Cette levée de fonds de trois millions d’euros effectuée auprès d’Entrepreneur Venture...