Accueil / Actualité / Apple est devenu un gros gâteau fiscal

Apple est devenu un gros gâteau fiscal

Paiera ? Paiera pas ? En tout cas les 13 milliards d’euros que la Commission Européenne somme Apple de payer au fisc irlandais font des envieux. Plusieurs responsables gouvernementaux veulent leur part de cake. Au cours de la dernière réunion des ministres des finances de l’Union tenue le 10 septembre, Hans Schelling, le ministre autrichien a expliqué à ses homologues que « si ce que la Commission européenne dit est légal, vous pouvez être sûr que je vais le réclamer. » Après d’autres, le ministre autrichien réclame que les accords de dumping fiscal passé entre Dublin et les multinationales (dont Apple) soient passés à la loupe.

Il est temps, affirme-t-il de déterminer les sommes dues à Dublin, et celles dues aux autres pays de l’Union. Les Espagnols commencent aussi à se lasser des pratiques irlandaises et exige un remboursement de l’Eire. A Bratislava, le néerlandais Jeroen Dijsselbloem, président de l’Eurogroupe et ministre des finances de son pays a prévenu les multinationales : « Mon message à ces compagnies internationales, est “vous menez la mauvaise bataille. Les temps ont changé, vous avez besoin de payer vos impôts” » Au moment où les populismes menacent d’emporter l’Union Européenne dans un fracas épouvantable, les gouvernements sont-ils en train de prendre conscience des dommages dramatiques provoqués par le laxisme fiscal et financier ? En tout cas, l’Irlande va devoir très vite modifier sa politique fiscale tellement accommodante avec les multinationales.  Quitte à devenir le percepteur de l’Europe, un rôle légèrement inattendu.

ce390

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

dorcel-1-

Le porno exige des qualifications de premier ordre

Le producteur de films pornographiques Marc Dorcel ouvre son incubateur le Dorcel Lab, dédié aux ‘’ startups osées’’.