Accueil / Actualité / Apple enrage contre l’Europe

Apple enrage contre l’Europe

Tim Cook ne décolère plus contre l’Europe qui veut l’obliger à payer des impôts. Aussi le patron d’Apple vient d’entamer des négociations avec le gouvernement américain pour obtenir un statut fiscal plus ou moins sur mesure. En effet, les entreprises américaines doivent payer entre 30 et 40% d’impôt sur les sommes qu’elles rapatrient aux Etats-Unis, ce que la plupart des  multinationales refusent de faire.

Aussi Apple vient d’engager toutes ses capacités de lobbying pour modifier la fiscalité sur les entreprises.  Du reste Tim Cook a déjà préparé la trésorerie de son groupe. Il a expliqué à une radio irlandaise que son groupe avait mis de côté ‘’plusieurs milliards de dollars’’ afin de payer les impôts que réclamera le fisc américain lorsque le groupe rapatriera ses profits au pays, soit un pactole supérieur à 200 milliards de dollars. Et même si pour l’instant, le Trésor Public américain n’a rien annoncé de particulier, les candidats aux élections présidentielles rivalisent d’engagements. Donald Trump, lui-m^me très motivé par le sujet, a promis de réduire ce taux d’imposition à 10%.

En attendant, Apple va devoir ‘’restituer’’ à l’Irlande la bagatelle de 13 milliards de dollars, soit selon la Commission Européenne les bénéfices du groupe en Europe.  Quoiqu’en dise d’ailleurs le gouvernement américain toujours prêt à voler au secours de ses entreprises. Et même aussi le gouvernement irlandais dont les pratiques fiscales commencent à excéder sérieusement ses partenaires européens.

tm-

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

GIAAA

Gigaset étoffe sa gamme de smartphones

La marque allemande veut se tailler une place au soleil des smartphones avec trois nouveaux modèles, les GS170H, GS270 et GS270+.