Accueil / IT Business / Apple est toujours magique

Apple est toujours magique

Une chose est sure, Tim Cook est bien le fils spirituel de Steve Jobs. Habillé mi-geek mi-cool, le P-dg d’Apple a parfaitement retenu les leçons du maitre : un vrai show digne d’Hollywood et de Las Vegas, avec un parterre de stars et de VIP dans la salle, et le talent nécessaire pour faire sortir des lapins ou des colombes de son chapeau.

En l’occurrence deux nouveaux mobiles l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus et l’Apple Watch, une montre connectée. Sauf que pour le coup Apple n’a surpris personne. Depuis plusieurs semaines, les sites ‘’informés’’ avaient vendu la mèche. Jusqu’au très réputé New York Times qui avait livré deux jours avant le grand show les caractéristiques essentielles des matériels présentés par Tim Cook.

Comme on le savait, les deux iPhones sont des extensions élargies du iPhone 5. Bien entendu, il s’agit de deux super machines qui proposent un très joli design avec un écran en verre profilé et une coque en aluminium profilé.  Les deux iPhones sont dotés d’un écran Retina HD de 4,7 et 5,5 pouces. Il s’agit donc des premiers phablets d’Apple. Il faut également souligner la puce A8, conçue par Apple avec une architecture 64 bits qui promet une puissance de traitement époustouflante. iOS 8 le dernier operating system de la Pomme anime ces deux téléphones.

L’OS exploite Metal, une nouvelle technologie graphique qui devrait séduire les amateurs de jeux vidéo. Apple ne néglige pas non plus le consumérisme. Ces iPhones 6 intègrent une puce NFC afin de payer des achats à distance. Le constructeur annonce des accords avec les grands émetteurs de cartes bancaires. Bien entendu, les iPhones 6 possèdent un appareil photo en façade et une caméra vidéo à l’arrière, encore plus performants que sur l’iPhone 5. A noter aussi que ces iPhones sont 4G.  Les prix hors subvention opérateur sont à la hauteur de cette somme de technologies: à partir de 709 € TTC pour l’iPhone 6 et jusqu’à 1 019 € TTC l’iPhone 6 avec 128 Go de mémoire.

L’Apple Watch est attendue (ou promise ?) depuis plus d’un an. Sans doute Apple a-t-il voulu sortir un modèle très  abouti, mais pour le coup le constructeur débarque plusieurs mois après ses concurrents, Samsung en tête. Mais finalement peu importe car pour profiter de cette montre,  « l’appareil le plus personnel jamais créé par Apple » selon le P-dg, il faudra posséder un iPhone. Si l’on en juge par le marché, Apple s’adresse donc à une élite. Mais les clients en auront pour leur argent (à partir de 270 euros).

Cette montre peut bien entendu gérer les appels et les messages, mais également de portefeuille électronique et servir d’appareil médical grâce à des capteurs spéciaux qui ont exigé des années de travail d’équipes scientifiques de très haut niveau.

Quels sont les objectifs cette Apple Watch ? Peut-être attirer des utilisateurs Androïd, peut-être aussi rééditer un coup aussi fabuleux que ceux qu’Apple a réalisé ces dernières années dans le loisir numérique, mais sans doute plus certainement poser un jalon vers l’homme connecté qui pourra gérer ses comptes, piloter un appareillage domotique, contrôler sa santé depuis un banal outil tactile et mobile. Accessoirement l’Apple Watch donne l’heure.

 

A voir

NEURA-1-

Elon Musk nous met franchement la trouille

Le créateur de Tesla et de SpaceX, a un maximum de projets en réserve.