Accueil / Actualité / Apple multiplie les paradoxes

Apple multiplie les paradoxes

Pour le dernier trimestre 2015, le constructeur annonce une progression de son chiffre d’affaires et de ses profits, alors que pour la première fois à notre connaissance les ventes de ses iPhones sont en stagnation. Le CA trimestriel progresse de 2% d’une année sur l’autre à 75,9 milliards de dollars. Les profits sont en croissance à 18,4 milliards de dollars. Apple a bien profité des ventes de Macintosh et des montres connectées, un secteur qu’il s’est littéralement approprié. Tim Cook annonce cependant que le trimestre en cours verra un recul net de son chiffre d’affaires. Apple anticipe entre 50 et 53 milliards de dollars de CA pour le premier trimestre 2016 contre 58 milliards en 2015. « Nous pensons que les ventes d’iPhone vont reculer sur le trimestre » affirme Tim Cook. Problème, l’iPhone représente les deux-tiers des ventes du constructeur. Sur l’année 2015, Apple constate une progression de ses ventes d’iPhones de 20%, mais au dernier trimestre, Apple a vendu 74,8 millions de smartphones contre 74,5 millions un an plus tôt. Comme d’autres, Apple souffre de l’essoufflement du marché chinois.

tc

Mais Apple subit surtout un retournement de marché. Ses principaux marchés sont devenus des marchés de renouvellement et dans les pays du tiers-monde, en forte croissance, ses iPhones sont souvent hors de portée des clients. Sur les marchés matures, Apple peut compter sur la fidélité de ses clients, mais toujours du fait de ses tarifs très élevés, le constructeur constate que l’essentiel des primo arrivants optent pour des modèles sous Android. D’après les analystes du Kantar Worldpanel, 11% des nouveaux acheteurs de smartphones acquièrent un iPhone contre 20% en 2014. Kantar constate une progression de l’OS de Google aux Etats-Unis (59%) et en Europe (71%). Par exemple en France, la part de marché d’Android s’élève à 69,9% contre 66,5% en 2013.

kp

Dans l’Hexagone, Apple est pris en tenaille entre le leader Samsung et le challenger local Wiko. Kantar observe des phénomènes identiques en Europe. Aux Etats-Unis où les nouveaux clients ne sont pas très nombreux, Android profite aussi de son immense éventail de prix. Kantar constate également que les marques d’entrée et de moyens de gamme comme Huawei ou ZTE taillent des croupières aux marques premiums comme Apple qui conserve tout de même son leadership.

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...