Accueil / Actualité / Apple et Wistron veulent conquérir l’Inde

Apple et Wistron veulent conquérir l’Inde

La Pomme a décidé que l’Inde serait son prochain marché géant. Les espoirs du constructeur sont à la mesure de l’émergence d’une classe moyenne considérable, capable de s’offrir les très onéreux iPhones. Pour conquérir ce marché, Apple a confié la production de ses terminaux à l’industriel local Wistron. Les premiers smartphones seront assemblés en mai. Winstron dispose d’usines à Peenya dans le sud du pays. A noter que les autorités locales sont très partagées sur ce contrat. Les autorités locales, à Bengalore redoute l’émergence d’un écosystème étranger dans le pays. Connue pour la qualité de ses sociétés de services, l’Inde est à la traine pour la fabrication de matériels. Ses entreprises de composants ne font pas le poids face à aux chinoises et aux japonaises.

L’Inde hésite clairement sur le sens du vent : faut-il d’abord créer une véritable industrie électronique avant de laisser les géants étrangers lancer leurs projets, ou bien profiter de la venue d’Apple, et bientôt d’autres constructeurs pour développer une industrie locale. Pendant des décennies, l’Inde a systématiquement privilégié la production locale, avec des résultats plus que médiocres. Il aura fallu l’émergence des high tech et la chute de l’URSS l’alliée historique de l’Union Indienne pour les gouvernants locaux s’engagent sur la voie d’une économie ouverte, avec des résultats probants. Plusieurs centaines de millions d’Indiens bénéficient aujourd’hui d’un pouvoir d’achat satisfaisant. La suspicion suscitée par l’implantation d’Apple démontre que les réflexes nationalistes et autarciques n’ont pas disparu.

apple

 

 

 

Enregistrer

A voir

asa-1-

Asus fait affaire avec Transatel

L’opérateur alternatif français a convaincu le constructeur Asus d’embarquer une carte LTE...