Accueil / Actualité / Arabie Saoudite : Répétition générale avant la tempête ?

Arabie Saoudite : Répétition générale avant la tempête ?

Selon les experts du Palo Alto Networks, l’Arabie Saoudite vient de subir une cyberattaque de grande ampleur, probablement orchestré depuis l’Iran. Les deux pays sont quasiment au bord de l’affrontement armé depuis que l’Arabie bombarde les Houthis, une tribu chiite yéménite soutenue par les Iraniens dans son entreprise sécessionniste au Yémen. Les informaticiens iraniens auraient implanté un malware, le Disttrakt, connu une autre cyberattaque lancée en 2012 déjà depuis l’Iran contre la compagnie pétrolière Aramco, d’autres entreprises et administrations. On estime que trente mille serveurs et PC avaient été détruits.

Le Disttrack permet de d’effacer complètement la totalité des informations contenues par un ordinateur. Les experts affirment que le malware a démarré sa besogne le soir du jeudi 17 novembre, juste au début du weekend (les Saoudiens reprennent le travail le dimanche). Le virus a donc profité de deux journées pour se propager. Les Saoudiens ont indiqué à l’agence Bloomberg que des milliers d’ordinateurs appartenant à l’aviation civile ont été carrément endommagés, ce qui a fortement perturbé le trafic aérien pendant une semaine. D’autres agences gouvernementales ont aussi été ciblées.

v-1

Enregistrer

Enregistrer

A voir

esc-1-

Outscale débarque à Hong Kong

Le spécialiste des datacenters et des cloud de type IaaS, partenaire de Dassault Systèmes...