Accueil / Actualité / Archos retrouve des couleurs. Et c’est tant mieux

Archos retrouve des couleurs. Et c’est tant mieux

Le ‘’petit français’’ inventeur du baladeur numérique a vécu des temps très compliquées. D’aucuns pouvaient même prédire ouvertement sa disparition programmée. Et bien à ceux-là et aux autres, Archos apportent un vrai démenti en publiant ses résultats annuels pour 2015. Certes, le constructeur affiche une perte de deux millions d’euros, mais son CA a progressé de 20% à 158,7 millions d’euros et Archos anticipe un retour aux profits dès cette année. L’entreprise fonde son optimisme sur le second semestre 2015 au cours duquel elle enregistre un profit d’1,5 millions d’euros pour 89,6 millions d’euros de CA. Archos attribue cette remontée « à une gamme de smartphones de qualité en adéquation avec les attentes du marché. » Archos a aussi baissé et à une forte baisse deses charges d’exploitation. Archos profite également d’une politique agressive à l’exportation avec 43% de progression sur 2015.  Le constructeur est aujourd’hui distribué dans plusieurs pays africains importants (Algérie, Egypte, Maroc, Nigéria ou Sénégal) et lorgnent activement sur l’Europe de l’Est et la Russie. Enfin, Archos veut sa part du marché de l’Internet des objets (IoT) et lance son réseau, PicoWAN concurrent du LoRA d’Orange et de Sigfox.

ac

 

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.