Accueil / Actualité / Qui arrivera à sauver Toshiba ?

Qui arrivera à sauver Toshiba ?

Il n’est pourtant pas si lointain le temps ou le Japonais faisait la pluie et le beau temps sur les marchés mobiles. A l’époque le tiers du parc de notebook était siglé Toshiba. Aujourd’hui, le constructeur a quasiment disparu des podiums commerciaux éclipsés par le retour d’Apple et surtout par l’armée de marques chinoises autrement plus offensives. Toshiba peut aussi (comme d’autres) se mordre les doigts d’avoir manqué le train des smartphones et des tablettes. Mais surtout, Toshiba ne se remet toujours pas des erreurs et des fraudes comptables qui l’ont quasiment ruiné. Depuis 2015, Toshiba a licencié 14 000 salariés. Afin de redresser ce qui est encore possible de l’être, le groupe vient de porter à sa tête Satoshi Tsunakawa, 60 années dont 37 au sein de la compagnie, et surtout l’un de ses rares cadres dirigeants à n’avoir pas été éclaboussé dans les scandales. Satoshi Tsunakawa remplace Masashi Muromachi nommé conseiller spécial du groupe. Il dirigeait la branche Matériel Médical qui vient d’être cédée à Canon. Toshiba a également vendu une partie de ses activités dans les semi-conducteurs ainsi que sa filiale d’électroménager. Le sort des PC est encore en suspens. Le groupe veut se focaliser sur la partie énergie &infrastructures et les mémoires/composants. En attendant, il va devoir présenter ses comptes avant la fin du mois. Les analystes s’attendent à une contraction sensible du CA de 50 à 45 milliards d’euros et supporter des pertes de 3,75 milliards d’euros.

to

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.