Accueil / Actualité / Attention ! Les smartphones rendraient dépressifs

Attention ! Les smartphones rendraient dépressifs

Selon des scientifiques de l’Université Feinberg de Chicago, les individus les plus accrocs à leur portable sont ceux qui peuvent développer les symptômes les plus aigus d’une dépression. Selon ces chercheurs, les personnes déprimées sont fixées en moyenne 68 minutes par jour sur leur smartphone contre 17 minutes pour les autres. Les personnes déprimées seraient tentées de scruter leur téléphone plutôt que d’effectuer leurs tâches quotidiennes. Les scientifiques ont scruté pendant deux semaines un groupe de personnes âgées entre 15 et 59 ans. Ils devaient répondre pendant cette période aux questions posées par une application dénommée ‘’Purple Robot’’ qui de plus surveillait l’utilisation réelle du smartphone : durée, fréquence, déplacements.

_----

Selon l’étude, les personnes les plus fragiles sont celles qui travaillent chez elles, ou se partagent entre leur univers professionnel et leur domicile. L’intérêt de cette étude est que les portables ont les qualités nécessaires pour surveiller des populations dites à risque. Selon l’équipe de l’université Feinberg, 350 millions de personnes dans le monde soufrent de dépression.

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...