Accueil / Actualité / Automatismes, l’avenir de la planète réside peut-être dans ce qui tourne sans l’homme…

Automatismes, l’avenir de la planète réside peut-être dans ce qui tourne sans l’homme…

Deux lignes de métro, des magasins à mi-chemin entre expérimentation et pratique, l’autonomie approche, et s’installera.

 DVSM, 2 janvier 2020. Voici une nouvelle version de ce que l’on appelle familièrement la « preuve par l’absurde ». En la circonstance, l’absurde se situe dans ces impasses où les événements plongent le public. Barrage au travail du soir, de la nuit, du week-end dans la distribution…? Le magasin autonome n’aura pas trouvé meilleure manière de démontrer son utilité. Grèves paralysantes dans les transports en commun…? A Paris (et région) deux lignes de métro, la 1 et la 14, sont restées actives alors que toutes les autres sont fermées, leurs conducteurs étant en arrêt de travail. Et déjà, certains consommateurs se réconfortent. Devant le spectacle du chantier du nouveau métro, celui du « Grand Paris », des commentaires fusent. « Heureusement, celui-ci sera automatique, donc toujours en fonctionnement« .

Il en va souvent de la sorte pour des progrès techniques. Un peu boudés, voire contestés parce qu’ils détruisent des emplois (rappelons-nous du conflit des équipages aériens quand les avions, et en particulier les Airbus mono couloirs s’engageaient dans le pilotage à deux). La sécurité, la commodité, la disponibilité tranchent. Une évolution du commerce vers l’automatisme aura été stimulée bien davantage par  la contre-réaction à des prises de positions syndicales hermétiques que par des avancées matérielles à cadence confortable.

Source DVSM

A voir

Smartphones, l’âge de la retraite est repoussé pour le mobile de loin le plus répandu.

La prolongation de la durée de vie moyenne des mobiles intelligents peut paraître limitée, voire presque négligeable....