Accueil / Actualité / Automobile, déraisonnable ou même un peu stupide, une telle apparition étoilée…?

Automobile, déraisonnable ou même un peu stupide, une telle apparition étoilée…?

Le CES peut-il servir à tout…? Ce prototype au look BD de science-fiction tend à souligner que certains industriels peinent à montrer quelque chose d’intéressant.

DVSM, 13 janvier 2020. Serions-nous bien loin des années où les constructeurs d’automobiles dévoilaient de vrais éléments de progrès, comme les correcteurs de trajectoires ou les systèmes évitant aux roues de se bloquer dans des freinages d’urgence. Une préhistoire de l’autonomie, ou plus exactement de l’aide à la conduite. Mais une foule de questions existentielles se sont abattues sur ce secteur d’activité. D’une part, avec les fantasmes écologiques visant un bannissement des ressources fossiles dans un délai très irréaliste, d’autre part en raison d’une sorte de drague réciproque entre électronique et univers auto. L’électronique cherche des relais de croissance de plus en plus indispensables, téléviseurs, smartphones et autres dispositifs n’étant plus en croissance. L’auto, un peu perdue dans ses bouleversements multiples, tente d’avancer selon des promesses aux contours très flous.

Le prototype que Mercedes a utilisé pour illustrer ses projets lors du CES-2020 est-il à sa place dans un tel événement…? C’est à démontrer. Œuvre d’un designer d’avant-garde, l’objet relève d’avantage d’un exercice de style digne du Salon de Genève que du message indiquant au plus grand nombre comment l’auto que chacun connaît va devenir encore plus sûre et performante. La forme estompe le fond. Certains s’en sont-ils rendu compte au sein des dirigeants de Benz…? Si oui, alors, pourquoi…? Si non, ne serait-on pas au bord d’une stratégie aux accents pathétiques…?

Source DVSM

 

A voir

Jeux vidéo, des retards de sorties coupables. L’industrie manque-elle de rigueur…?

Certains éditeurs de jeux vidéo semblent faire bien peu de cas des contraintes des circuits de distribution. Des titres annoncés pour le printemps attendront l’automne. Sympa, non…?