Accueil / IT Business / Baisse des ventes de smartphones en Europe

Baisse des ventes de smartphones en Europe

Selon les observateurs d’IDC,  le marché ouest- européen de la téléphonie mobile a baissé de 5,2% avec 174,1 millions d’unités. Comment s’explique cette régression ? Déjà, selon IDC 70% des consommateurs possèdent un smartphone. Ensuite, les consommateurs dédaignent de plus en plus les téléphones mobiles traditionnels dont les ventes ont baissé de 39% soit tout de même 1,4 milliard de dollars.

La chute libre de ce segment entraine l’ensemble du marché.  La croissance des smartphones (6,4%) ne compense pas la baisse, même si le succès des nouveaux iPhones, des phlabettes et des modèles à bas cout est plus que probant. IDC constate que le marché a accueilli 28 nouvelles marques.  Du coup, Samsung se fait tailler des croupières, en tenaille par l’iPhone sur le haut de gamme et par les modèles à bas cout sur l’entrée de gamme.

Heureusement pour le Coréen, les téléphones de grande taille (écrans d’au moins 4,7 pouces) sont de plus en plus demandés : 14,3 millions et 174% de croissance. Ces phlabettes enregistrent un prix moyen de vente de 669 dollars et s’accaparent 10% du marché. Samsung, Apple  et LG dominent ce segment.

Palmarès des ventes de smartphones en Europe de l’Ouest en 2014

Marque Quantité 2014 (millions d’unités) Parts de marché 2014 en % Quantité 2013 (millions d’unités) Parts de marché 2013 en % Croissance 2013-2014 en %
Samsung 51 35 58,3 42,6 -12,5
Apple 30,9 21,2 26,9 19,6 14,9
Sony 15,2 10,4 14,8 10,8 2,7
Microsoft 10 6,9 7,6 5,5 31,6
LG 8,6 5,9 7,7 5,6 11,7
Autres 30,1 20,6 21,7 15,9 38,7
Total 145,8 100 137 100 6,4

Par ailleurs, IDC constate qu’en 2014 71,2% des smartphones livrés en Europe de l’Ouest tournaient avec Android, en quasi-stagnation sur 2013. iOS tenait 21,2% du marché et Windows Phone, 6,8% en croissance de 20,7% avec 10 millions d’unités livrées. A priori, Windows devient une option intéressante pour l’entrée de gamme, et devrait séduire les entreprises grace au portage de ses applications. Enfin, selon l’analyste, BlackBerry (1% de part de marché) et Firefox (0,7%) risquent bien d’être éjectés du marché.

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.