Accueil / Actualité / Les banques se font un sang d’encre

Les banques se font un sang d’encre

Pour la huitième année de suite, Infosys, le géant indien des services informatiques et l’EFMA une organisation internationale regroupant 3300 établissements bancaires dans 130 pays, publient leur étude sur “L’Innovation dans la banque de détail”. L’étude a scruté 158 banques dans 56 pays. Pour 2016, l’étude révèle que 77% des banques voient les entreprises technologiques, start-ups, la grande distribution et/ou acteurs des télécoms, comme une menace élevée, voire très élevée.  Pourtant, les banques ont déjà largement adopté la numérisation et les nouvelles technologies. Infosys constate d’ailleurs que ‘’la proportion des banques ayant une stratégie innovante est passée à 74% en 2016, contre 37% en 2009.’’ Les banques n’éprouvent d’ailleurs quasiment plus d’appréhension à l’égard des nouveaux talents technologiques.
73% d’entre elles affirment vouloir ‘’collaborer avec des start-ups pour rester compétitives et ‘’accéder aux technologies de rupture. Elles voient cela comme la meilleure façon d’exploiter les nouvelles technologies.’’   41% d’entre elles travaillent déjà intensément avec des startups, 32% investissent directement dans des startups et 27% gèrent des accélérateurs ou incubateurs.

L’étude d’Infosys affirme que 74% des banques ont engagé une stratégie d’innovation, 69% s’affirment plus innovantes. Pourtant 78% des établissements ont sensiblement augmenté leur investissement dans l’innovation en 2016, contre 84% en 2015. Selon les banques questionnées, le Big Data et l’analyse de données sont des axes prioritaires. Suivent les solutions liées à la mobilité et les API qui sont perçues ‘’comme une évolution majeure dont l’impact sera important dans les deux années qui viennent.’’ Pour Vincent Bastid, CEO de l’EFMA :« L’étude internationale de cette année montre que les banques se sont résolument tournées vers les start-ups pour mener leur propre transformation numérique. Cependant, elles sont freinées par leurs anciens systèmes existants et toujours divisées sur la façon de mener à bien leurs investissements. Les banques devraient penser global et adopter de nouvelles manières de faire des affaires. »

fe-m

Enregistrer

A voir

x-500

L’iPhone X menace d’être un bide

Si l’on en croit les observateurs de la logistique de Seeking Alpha...