Accueil / Actualité / Be-Bound déclare la guerre à la fracture numérique

Be-Bound déclare la guerre à la fracture numérique

La startup française Be-Bound et Wintel Ltd, entreprise bangladaise spécialiste de services en ligne mobiles, ont été sélectionnés par le gouvernement de la République populaire du Bangladesh pour accélérer le « plan numérique du Bangladesh ». Ce pays, parmi les pauvres au monde a lancé ‘’The Digital Bangladesh Vision 2021’’ afin de connecter à Internet la moitié de la population et stimuler le développement économique du pays. Le plan a comme objectif ‘’de réduire la pauvreté, permettre une meilleure gouvernance, assurer une plus grande égalité sociale par l’accès pour tous à l’éducation, la santé et aux services publics.’’Les outils numériques doivent aussi permettre de lutter contre les nombreux désastres naturels qui frappent régulièrement ce malheureux pays. La société Be-Bound fournit des services de connectivité mobile fonctionnant sur tous les réseaux. « Nous sommes ravis de contribuer à la digitalisation du Bangladesh. C’est une étape très importante pour Be-Bound dont l’objectif est de contribuer immédiatement à connecter les non-connectés» a déclaré Albert Szulman, le président de Be-Bound. L’intérêt de Be-Bound réside dans la rapidité des déploiements , sans investissements lourds dans de nouvelles infrastructures.  Wintel développe et distribue des solutions mobiles dans l’ensemble du Bangladesh. Connectée à tous les opérateurs de téléphonie mobile du pays, Wintel aidera Be-Bound à développer un écosystème dynamique autour de sa technologie.

b

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.