Accueil / Actualité / Bien piloter des équipes en environnement multi-sites et à l’international

Bien piloter des équipes en environnement multi-sites et à l’international

Assurer un pilotage multi-sites et dans différents pays s’avère un exercice complexe que doivent relever de plus en plus d’entreprises. Cette tendance devrait continuer de s’accélérer à court terme au regard des nouveaux usages en matière de collaboration et du souhait de bon nombre d’acteurs d’étendre leurs activités vers de nouveaux territoires ou de délocaliser une partie de leur production ou de leurs services. Dans ce contexte, il est impossible d’improviser faute de mettre son projet d’entreprise en risque. En ce sens, s’appuyer sur une démarche pragmatique et reposant sur de bonnes pratiques est une nécessité absolue. Mais concrètement, comment faire pour assurer un pilotage efficient ?

Bien choisir ses lieux d’implantation
Un premier élément consiste à choisir les régions ou pays où l’on souhaite s’implanter. La décision de s’implanter sur un site donné doit être validée par sa pertinence au regard du projet de l’entreprise. Plusieurs paramètres sont alors à prendre en compte : la langue parlée, les compétences locales, la possibilité de s’entourer rapidement d’experts, le coût de la structure, la législation locale notamment en matière de droit du travail ou encore les fuseaux horaires locaux pour proposer par exemple un service client en 24/7. Les sites implantés par pays ont donc souvent un rôle bien précis à jouer, complémentaire à l’organisation existante.

Tenir compte des spécificités locales et adapter sa gouvernance
Mettre le cap vers de nouveaux territoires nécessite également de tenir compte des spécificités locales. En effet, si une stratégie et une orientation impulsées par la direction générale sont fondamentales, il est nécessaire de s’appuyer sur des managers locaux qui sauront la décliner localement en prenant en compte les usages de la région : économiques, politiques, culturels… Attention donc à bien intégrer ce point, à fixer des objectifs réalistes et à adapter le tout au contexte de chaque pays. C’est à cette condition que les équipes locales pourront remplir leurs missions dans les meilleures conditions et qu’il sera possible de créer une réelle valeur à l’échelle régionale.

Mettre en place un pilotage régulier
Sur ce point, le management doit veiller à avoir des relations de « proximité » avec l’équipe locale et mettre en place des comités de pilotage pour s’assurer de la bonne mise en œuvre de la stratégie définie. Il sera alors possible de définir des indicateurs (KPI), de comprendre l’avancement du projet, de réajuster les objectifs, de faire évoluer l’organisation actuelle, etc. Il est donc fondamental de sélectionner des managers locaux de confiance et expérimentés pour superviser et conduire les opérations.

À travers ces éléments clés, il est alors possible de préparer et déployer sa stratégie de développement en s’appuyant sur de nombreux sites répartis à l’international. En concevant un dispositif adapté, l’entreprise ne commettra alors pas d’impairs et fluidifiera le traitement de ses opérations sur le long terme.

Par Fabien FUDALEJ, Directeur Général de Cegedim Outsourcing

 

 

 

 

 

 

A voir

La MedTech suisse Aktiia® arrive en France avec son 1er bracelet connecté pour surveiller en continu l’hypertension

L’hypertension artérielle est une maladie cardiovasculaire qui touche en France un adulte sur trois --SEULE LA MOITIÉ LE SAIT-- et son incidence augmente avec l’âge....