Accueil / Actualité / BlackBerry respire beaucoup mieux

BlackBerry respire beaucoup mieux

Le constructeur canadien, l’ex star flamboyante de la mobilité n’a pas encore dit son dernier mot. Déjà ses derniers résultats trimestriels ne sont pas mauvais. Sur les neuf derniers mois, la marque canadienne affiche un CA en hausse (548 millions de dollars contre 490 millions en 2014) et un profit de 30 millions contre une perte de 332 millions l’année précédente. Ces résultats sont dus aux performances dans les services et les logiciels. BlackBerry annonce la conquête de précisément 2713 nouveaux clients, soit une augmentation de 10% de sa base entreprises.

Toujours vaillant, le constructeur lance le Priv, son premier smartphone sous Android. Les amateurs devront débourser tout de même 800 euros pour se l’offrir, mais il est vrai qu’il s’agit d’un modèle haut de gamme particulièrement soigné. Première originalité, le Priv propose un clavier coulissant. Les amoureux de la marque pourront ainsi profiter d’un véritable savoir-faire en matière de saisie. Le Priv est également doté d’un bel écran de 5,4 pouces Super Amoled avec une résolution HD de 540 ppp. BlackBerry a recouvert son écran d’un verre Gorilla Class 4. A noter que malgré le clavier coulissant, l’épaisseur de l’appareil est inférieure à 1 centimètre et pèse 190 grammes. Le Priv est équipé d’une optique arrière de 18 Mps signée par les Allemands de Schneider-Kreuznach. Le capteur frontal ‘’n’offre que’’ 2 Mps, moins que d’autres mais bien assez pour les selfies.

bb

Outre les applications Android, le Priv propose les spécificités logiciels propres à BlackBerry. Par exemple, une recherche universelle le ‘’hub BlackBerry’’ permet d’accéder à l’ensemble de ses messages, vocaux ou non. Un petit signal (widget) alerte discrètement l’utilisateur lors de la réception d’un message. Et bien entendu, le Priv ne serait pas un BlackBerry sans les outils de sécurité de la marque. Les différentes couches d’Android ont été revues de manière à fournir un OS ‘’durci’’. Une application baptisée ‘’Dtek’’ (détective privé) permet de connaitre le niveau de sécurité du terminal. Le client peut à tout moment améliorer son mot de passe ou supprimer des applications qui se révèlent par trop intrusives. Pour conclure, le Prive est animé par un processeur Snapdragon 6 cœurs à 1,8 Ghz avec 3 Go de mémoire. Il embarque une mémoire de 32 Go extensible par une carte Micro SD à 2 To. Pour l’instant le Priv est commercialisé dans quatre pays, dont la France, mais sera rapidement accessible sur les principaux marchés.

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...