Accueil / Actualité / La bonne vieille technique pourrie du cheval de Troie a de beaux jours devant elle

La bonne vieille technique pourrie du cheval de Troie a de beaux jours devant elle

Spécialiste allemand de la sécurité informatique, Avira fait le point sur les attaques qui menacent les particuliers et les organisations.

Primo, les cybercriminels redoublent d’efforts à l’approche des fêtes de fin d’année. Au cours du mois d’octobre 2017, Avira a détecté 400 millions de logiciels malveillants dans le monde entier. Octobre est le quatrième pire mois de l’année en nombre de détections. Mars est pour l’instant en tête de ce sinistre classement avec 460 millions de détections.

Les chevaux de Troie, ces fichiers malveillants qui tentent de s’immiscer dans les appareils en se faisant passer pour des fichiers légitimes, représentent 29,9 % du total, avec 120 millions de détections au cours en octobre.  Avira affirme mêle que pour la France, les cybercriminels apprécient davantage les chevaux de Troie que d’autres types de logiciels malveillants.

Si le nombre total de détections ait chuté de 30,1 % en octobre (4,6 millions par rapport à 6,6 millions en septembre), l’utilisation des chevaux de Troie a explosé, passant de 921 000 en septembre à 1,6 million en octobre, soit une hausse de 81,6 %.

avi-1-400

A voir

L’Habitat du Futur sera intelligent ou pas

Après un séminaire centré sur ce sujet, l’IDATE livre ses conclusions.