Accueil / Actualité / Bpifrance met le paquet dans la fibre

Bpifrance met le paquet dans la fibre

La banque d’investissement mise sept millions d’euros dans les technologies développées par la société bordelaise Amplitude et dans son projet 4F.

Il s’agit de ‘’développer une filière française de fabrication de fibres optiques microstructurées pour les lasers du futur.’’ Le projet 4F est lauréat du Programme d’investissements d’avenir « Projets de recherche et développement Structurants pour la compétitivité » (PSPC). Il s’agit de concevoir et fabriquer de telles fibres optiques et une nouvelle génération de lasers à fibres adaptés aux fabrications industrielles de demain.Le projet 4F, coordonné par la société Amplitude, fédère un large consortium d’industriels, de centres technologiques et de laboratoires français. Les ambitions technologiques du projet recouvrent à la fois le développement de fibres actives constituant le milieu actif d’un laser, mais aussi celui de fibres creuses innovantes pour le transport de faisceau laser.

Ces fibres alimenteront une nouvelle génération de lasers industriels développés dans le cadre du projet qui à leur tour s’intègreront dans des systèmes et des machines de l’industrie du futur. Les millions ainsi réunis permettront au consortium de tester des technologies de fabrication de cœur de fibre afin d’augmenter l’énergie injectable. La fibre ainsi obtenue permettra un saut technologique en puissance pour les lasers où elle sert de milieu amplificateur mais aussi d’outil de transport de faisceaux.
Le projet 4F rassemble onze acteurs couvrant l’ensemble de la chaine de valeur depuis laboratoires de recherche (Ecole Polytechnique et les laboratoires CNRS Xlim à Limoges, PhLAM/IRCICA à Lille et Foton à Lannion), des centres technologiques (Photonics Bretagne-PERFOS à Lannion et ALPhANOV à Bordeaux) et sept industriels évoluant dans le domaine du composant, du laser et du sous-système : Amplitude Systemes, Eolite Systems, Quantel, Keopsys, Thales, Azur Light Systems et GLO Photonics. Le projet 4F a reçu le soutien des pôles Route des Lasers & des Hyperfréquences, Photonics Bretagne, Optics Valley et du Comité National d’Optique et de Photonique.

BPI-A-

 

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

x-500

L’iPhone X menace d’être un bide

Si l’on en croit les observateurs de la logistique de Seeking Alpha...