Accueil / Actualité / Brexit, plus il est proche, moins on n’en parle. Petite frayeur ou grave résignation… ?

Brexit, plus il est proche, moins on n’en parle. Petite frayeur ou grave résignation… ?

Les préférences pour la vie simplifiée d’un prince ont relégué au troisième plan les attentes anxiogènes de la sortie de l’union d’un acteur majeur de l’économie européenne.

DVSM, 22 janvier 2020. Troisième plan… ? Oui, car entre temps, et suite aux fébrilités tenaces liées aux protestations d’individus de jaune vêtus, sont venues se glisser dans l’actualité de l’Hexagone les péripéties pour les retraites. Pourtant, finies les prospectives, les angoisses, les estimations, les prophéties. Nous y sommes. Le compte à rebours est en marche. Pour bien des marchés, apparaît soudain une sorte de redistribution majeure des cartes.

Il n’y a encore pas si longtemps, notamment en matière de produits techniques, le Vieux Continent s’appuyait sur un trio majeur composé de la Grande Bretagne, de l’Allemagne et de la France. Un « noyau » de 180 millions d’âmes, capable de peser au niveau planétaire, derrière Chine et USA, certes, mais devant tout le reste. Additionné de quelques pays moins grands mais quand même dans un sillage identique (Italie, Espagne, Benelux…) l’ensemble rayonnait d’un périmètre avoisinant 250 millions de consommateurs.

Le Brexit risque de briser l’armature essentielle que constituait ce trio majeur, puisque en larguant les amarres, nos cousins d’outre-Manche ne peuvent avoir que des intentions divergentes de celles du puzzle désormais plus que jamais disparate de l’Union de demain (et d’aujourd’hui). La quasi admission de Huawei au pays du pudding pour une 5G vite rendue opérationnelle est un exemple de ce qui se profile dans toute boule de cristal. Est-ce pour cette raison, outre les ingrédients déjà évoqués, que cette sortie imminente semble soudain presque absente des médias… ? Ou serions-nous face à des reproches pour le moment cachés à l’endroit des responsables de Bruxelles, qui ont certes joué les virtuoses en matière de normes et réglementations, mais ont fait preuve d’une coupable incompétence dans l’art de développer des arguments, voire des charmes, pour inciter dirigeants et peuple britannique à rester du voyage… ? Pour le moment, les volées de bois vert restent réservées à un prince et sa princesse…

Source DVSM

A voir

Drones, joujoux devenus en 10 ans des outils modernes aux usages multiples, ils prolifèrent.

L'idée selon laquelle les drones auraient été inventés pour se distraire et faire la fortune de Parrot est peut-être inexacte. Enfin, presque...