Accueil / Actualité / BUT, mariage meuble et téléphonie mobile, il n’est jamais trop tard

BUT, mariage meuble et téléphonie mobile, il n’est jamais trop tard

Le numéro 3 du meuble en France annonce une initiative que certains trouveront bien tardive.

Mais pourquoi se priver de l’atout d’un rayon de smartphones, avec au moins une particularité…

DVSM, octobre 2018 – Boom boom…! Dans 150 points de vente de l’enseigne spécialisée dans le mobilier bon marché, voici venir… les smartphones. « Rayon téléphonie mobile » dit le communiqué, comme pour rappeler que les magasins jadis créés par la famille Venturini, passés un moment sous la houlette du groupe Kingfischer (y côtoyant un certain Darty), et aujourd’hui rattaché à un groupe autrichien, n’est pas exactement dans le camp des startups. Il y a deux moments aux vertus idéales pour entrer sur un marché. Le premier est à la naissance de celui-ci, afin de s’y tailler une solide et incontournable réputation de pionnier. Le second apparaît quand le marché visé est stabilité, et qu’il est dès lors assez commode d’y détecter les segments porteurs, soit de trafic (aucun sacrifice ne peut être considéré comme inutile pour vendre un clic-clac ou un guéridon) soit de CA profitable. Voire les deux. Nous en sommes à cette seconde phase pour les smartphones.

Des iPhones et des smartphones entrent donc dans ces établissements. Des smartphones pas trop chers, ce qui ne manque pas, des fournisseurs cherchant à optimiser leurs volumes (alors que les ventes globales ne progressent plus) pas davantage. Et puis, au cœur de ce créneau du téléphone intelligent, se détecte de plus en plus un appétit du public pour les produits d’Apple, mais à ce que l’on pourrait appeler « des prix But ». Si c’est impossible avec du neuf, les opportunités avec de l’occasion reconstruite ou rénovée se multiplient. Ce qui est loin d’aller à l’encontre des intérêts de Cupertino, ses clients adeptes des versions les plus récentes de l’iPhone étant très contents de trouver des voies de reprises possibles pour les appareils qu’ils remplacent. Et à Cupertino, on sait également que tout nouvel utilisateur d’iPhone, neuf ou pas, est aussi un individu qui va faire tourner iTunes, AppStore, iOS, etc. Le… but de la manœuvre n’est donc pas stupide…!

Source DVSM

A voir

L’expression usuelle « bout du fil » ne veut plus rien dire

Ligne de vie, mort de ligne… La téléphonie de bien avant grand papa commence à mourir. Mais c'est peut-être idiot…