Accueil / Actualité / Canon, nouvelle ère photo avec R, un tout nouveau système EOS…

Canon, nouvelle ère photo avec R, un tout nouveau système EOS…

Le moment d’entrer dans une nouvelle époque pour la photo est arrivé. Canon concrétise cette réalité avec un système EOS inédit.

 DVSM, septembre 2018 – Serait-ce l’entrée de la photo numérisée dans un nouvel âge…? Probablement qu’il en est ainsi. Jusqu’à présent, chez Canon comme chez ses concurrents, les APN étaient sur la « lancée » de la transition de l’argentique vers le numérique. Pour cela, il fallait du temps au temps, et à la technique. A commencer par le commencement, c’est-à-dire les capteurs, que l’on a vu au fil des ans grandir, en taille physique comme en taille numérique, tout en se perfectionnant. Et derrière ces composants remplaçant le bon vieux film chimique, tout le traitement a suivi. Mais il arrive une étape où prolonger les vieilles histoires devient un objectif sans grande utilité. C’est un peu comme dans l’industrie automobile où, après avoir épuisé les évolutions de bases ayant bien vécu, l’heure d’en arriver à des plateformes nouvelles, adaptées à toutes les transformations, poids, vitesse, tenue de route, motorisations… ne peut que sonner.

Avec son système R, nouvelle génération de l’EOS, c’est une création plus qu’une refonte que la firme nippone propose. Un recommencement s’appuyant sur des capteurs en plein format, et sur un programme d’optique dotées des moyens de « communication » avec la machine à la hauteur de notre époque et de ce qu’elle va devenir. Ainsi, naît la monture RF, avec sa connectique adaptée à tout ce qui va pouvoir et devoir transiter entre objectifs, boîtiers et… photographes. Ces derniers, qui en général on conscience de ne vivre encore que les débuts de l’ère numérique pour la prise de vue photo et vidéo, vont de plus en plus chercher à aller plus loin en qualité et en créativité.

À vendre dès le 9 octobre, à moins de 2500 euros (nu), le nouveau boîtier, première pierre de l’édifice EOS-R de Canon. 

Le nouveau boîtier, « la base du nouveau système EOS », comme le souligne le constructeur, vise initialement les professionnels, et ces amateurs « éclairés » souvent plus pointus et chevronnés que leurs homologues pros. Mais il est clair qu’un constructeur de cette envergure ne pourra que décliner cette ligne vers des publics plus larges.

Source DVSM

 

A voir

N’existerait-il pas une certaine France de la flemme…?

D'éminents responsables politiques osent dire des choses qui fâchent...