Accueil / Actualité / Canon soutient le bridge avec un nouveau venu, pour voir loin…!

Canon soutient le bridge avec un nouveau venu, pour voir loin…!

Le bridge est-il le concept mal aimé de la famille des APN…? Injustifié, la preuve par 70 signée Canon…

 DVSM, septembre 2018 – « Bon à tout, bon à rien…? » Erreur, ce dicton a des accents stupides. Le bridge est un concept qui semble ne pas trop plaire à certains esthètes du paradis photographique. Mais c’est pourtant une formule excellente, qui présente au moins deux avantages. Elle évite à l’utilisateur de se trimbaler avec une cargaison d’objectifs dans un sac redouté par les muscles dorsaux, et de se retrouver quand même face à un cliché impossible à cause d’un « caillou », le seul, qui n’a pas voulu tenir dans le dit sac. Second atout, le bridge est issu d’une démarche industrielle misant sur la meilleure cohérence possible entre tous les éléments. Pas toujours si facile à atteindre dans des formules plus décomposées. Et pourtant, ces deux arguments –il y en a d’autres- n’empêchent pas ce tout-en-un d’être moins diffusé, au point que l’on se demande parfois s’il ne finira pas par être abandonnée.

Ah…! Petit oubli, ce type d’APN serait, dit-on, peu intéressant car il n’offre qu’une faible latitude pour des ventes d’accessoires. La vue récurrente d’amateurs ayant en main de beaux reflex seulement servis par des optiques de genre 28-70 low-cost montre que cette vente induite est loin d’atteindre le haut du ciel. Et avec un bridge, peuvent quand même être vendus des sacs, des flashs, des pieds, des filtres… Avec son PowerShot SX-70-HS, qui prend la suite du 60 de même confession, la firme japonaise n’y va pas de main morte dans les atouts vendeurs.

Le zoom, c’est le pied…! Pied qui sera fort utile, car avec une focale allant (équivalence 24×36) de 21 à 1365 mm, le téléobjectif majeur est de la partie. Mais avec l’extension numérique, on grimpe à 2730 mm…! A ce niveau, le pied s’impose, la moindre envie d’éternuer, même réprimée, provoquant côté image un séisme à côté duquel l’historique éruption du Krakatoa n’est qu’une vibration d’aile de papillon. Au-delà ce de point qui paraîtra sans doute dominant pour bien des clients amateurs, le menu global ne manque pas d’intérêt. Son capteur de 20,3 Mp (environ 16 sur le 60) est entouré d’une cavalerie qui vaut le détour. Le couple écran (7,5 pouces) orientable et viseur électronique à écran OLED est idéal, alors qu’à l’opposé des grandes distance, la fonction « macro O » permet de pratiquement coller le sujet à l’objectif. L’appareil capture aussi de la vidéo en 4K et permet de faire des prises de vues en format RAW non compressé. A vendre dès cet automne à moins de 450 euros, ce bridge est un produit très vendeur, surtout si l’on ne décide pas de le bouder pour des raisons plus ésotériques que raisonnables.

Source DVSM

A voir

N’existerait-il pas une certaine France de la flemme…?

D'éminents responsables politiques osent dire des choses qui fâchent...