Accueil / Actualité / C’est bien connu, sur Internet les prix sont bradés

C’est bien connu, sur Internet les prix sont bradés

Une avocate californienne, Barbara Andersen poursuit de son ire le site Zillow.

Ce site est le leader américain du marché immobilier avec 171 millions de visiteurs chaque mois (un américain sur deux !) et un catalogue de 110 million de logements sur l’Amérique du Nord. Spécialiste du droit immobilier, Barbara Andersen reproche à Zillow de l’obliger à brader son logement.

Le site évalue la maison de l’avocate à 536 000 dollars alors qu’elle l’avait acquise 630 000 dollars en 2009. Et comme on fait toujours mieux les choses à plusieurs que seul dans son coin, Barbara Andersen a carrément initié une ‘’class action’’ contre Zillow fédérant plusieurs propriétaires vendeurs aussi furieux qu’elle de ce qu’ils estiment être un préjudice. L’affaire fait littéralement trembler le marché immobilier sur ses bases.

D’un côté les agences, tondues par les sites spécialisés soutiennent l’action de classe, de l’autre les consommateurs peu soucieux de voir les prix de l’immobilier repartir à la hausse et au milieu le secteur des technologies dans son ensemble qui se demande vraiment dans quel sens le vent va tourner.

 Zillow a décidé de répliquer en proposant un million de dollars aux développeurs qui lui proposeront un meilleur algorithme d’évaluation de biens immobiliers.

 

zilow

 

 

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...