Accueil / Actualité / C’est fait : le numérique dépasse le bon vieux CD

C’est fait : le numérique dépasse le bon vieux CD

Pour la première fois le monde de la musique numérique dépasse en recette génère un CA supérieur aux ventes de CD. Le streaming a littéralement explosé avec une croissance de 45,5% à 2,9 milliards de dollars pour un CA global de 6,7 milliards de dollars au total pour le marché de la musique numérique. C’est ce que révèle le Global Music Report 2016 de l’IFPI. En France, le SNEP (syndicat de l’industrie musicale) avait constaté que les services en streaming comptabilisaient trois millions d’abonnés pour 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015.  « La part du chiffre d’affaires mondial issu des exploitations numériques est de 45%, celle des ventes physiques de 39% »affirment le Snep et l’Ifpi. Le Global Music Report dénombre 68 millions d’abonnés payants dans le monde contre 41 millions en 2014 et 8 petits millions en 2010. Mais voilà cette évolution ne fait pas que des heureux ! Outre les marchands de CD, les ayants-droits sont victimes du marché numérique. Les observateurs soulignent « une grave défaillance dans le fonctionnement du marché. Cette explosion des volumes ne génère pas une juste rémunération pour les artistes et les producteurs. » Le SNEP et l’IFPI reprochent aux grandes plateformes de services numériques de « contourner les règles normalement applicables à l’octroi de licence des catalogues musicaux. » Bref, tout n’est pas perdu pour tout le monde.

cd

A voir

GIAAA

Gigaset étoffe sa gamme de smartphones

La marque allemande veut se tailler une place au soleil des smartphones avec trois nouveaux modèles, les GS170H, GS270 et GS270+.