Accueil / Actualité / C’est lancé ! Les promos s’affichent, le numérique à la pointe du combat…

C’est lancé ! Les promos s’affichent, le numérique à la pointe du combat…

Il y a comme du déjà vu dans les offensives communicantes de cette période du « back to school » 2021. Est-ce bien en rapport avec les usages constatés ? 

DVSM, 17 août 2021. Dans les boîtes aux lettres, sur les réseaux d’affichage, et alors qu’une petite semaine sépare l’Hexagone du plus massif des retours vers le travail, l’ordinateur joue les vedettes du « pas cher qui attire ». En compulsant nos archives, le constat est sans appel. C’était déjà ainsi il y a 10 ans, et même 20 ans. Prix, technos et même monnaie ont bien changé, mais le maillon de la chaîne connectée pour tous reste indéboulonnable. En revanche, d’autres vedettes émoussées ne font plus que de la figuration.

Aux côtés des smartphones, en rangs serrés, de quelques tablettes, et de presque rares téléviseurs, les APN ont battu en retraite, tandis que les allusions aux ensembles pour regarder télévision, films et séries jouent les filles de l’air. Tant pis si l’accusation d’idée fixe suit cette remarque.: l’enceinte connectée, Alexa et ses innombrables frangines, ne semble pas avoir un côté aussi conquérant qu’il y a quelques saisons. Serait-ce un signe ?

Mais le notebook tient la vedette, sans doute dopé par son ami indéfectible, le coronavirus. Ce nanoscopique perturbateur pathogène a consolidé les fondements du télétravail, et au-delà, souligné l’impérieuse nécessité de disposer d’un outil apte à assumer tout ce qui doit l’être sur la toile. Si le virus n’existait pas, faudrait-il l’inventer ?

Source DVSM

A voir

70 % des entreprises françaises attribuent les cyber-attaques nuisibles aux vulnérabilités des technologies mises en place pendant la pandémie

80 % des responsables sécurité et des dirigeants font état d'une plus grande exposition aux risques aujourd'hui à cause du télétravail.