Accueil / Actualité / Mon Chaperon me rassure pleinement

Mon Chaperon me rassure pleinement

L’application Mon Chaperon propose à toutes et à tous un service de ‘’copiétonnage’’. Il s’agit de rassurer les gens lors de leurs déplacements à pied ou en transports en commun. L’application sera opérationnelle le 20 décembre sur les smartphones Apple et Android.  Mon Chaperon devrait connaitre un vrai succès : en France, 95% des femmes [1] disent déjà avoir été victimes de harcèlement de la part d’un homme.  En 2015, environ 1049 femmes par jour ont été victimes de violences physiques hors-ménages, alors qu’en 2014 elles étaient 767. Moralité à partir d’une certaine heure, 54% des femmes préfèrent éviter de se déplacer en transports publics pour éviter les ennuis. D’ailleurs Fabien Boyaval, fondateur de Mon Chaperon a voulu créer son application après une expérience traumatisante survenue à une personne de son entourage qui rentait seule chez elle : « J’ai été très frappé par cette histoire. Je me suis dit que la plupart  des gens ont déjà raccompagné une personne avec qui ils avaient passé une soirée jusqu’au parking ou jusqu’à chez elle.

Alors pourquoi ne pas donner cette possibilité aux personnes qui se retrouvent seules ? »Le copiétonnage est donc une solution préventive qui permet de rencontrer quelqu’un qui sort dans les mêmes endroits que vous, qui habite près de chez vous et qui peut vous ramenez chez vous. Les abonnés à Mon Chaperon entrent l’adresse de départ et celle d’arrivée, avant de pouvoir choisir parmi une liste de Chaperons sélectionnés. L’application exploite les ressources de la géolocalisation Cette liste de Chaperons est sélectionnée de la manière suivante : dans un premier temps elle vous géolocalise et vous informe des Chaperons les plus proches de vous. Ensuite, vous pouvez encore affiner votre choix de Chaperon en fonction de sa notation et des commentaires laissés par les autres utilisateurs. L’application distingue deux types de chaperon : le citoyen qui passe par là et désire se montrer courtois et prévenant, et le Privé qui se charge d’accompagner les gens moyennant un peu de sous. Le prix est fixé d’avance et payable en ligne comme sur Uber.

[1] Selon une étude menée par la « Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports » (FNAUT)

chap-1

Enregistrer

A voir

esc-1-

Outscale débarque à Hong Kong

Le spécialiste des datacenters et des cloud de type IaaS, partenaire de Dassault Systèmes...