Accueil / Actualité / La Chine veut sa part du gâteau de la voiture autonome

La Chine veut sa part du gâteau de la voiture autonome

Les deux géants chinois, Baidu (le Google local) et le constructeur de voitures BAIC Motor ont entamé le développement d’une voiture autonome de niveau 3. Autrement dit, si l’auto est capable de nombreuses manœuvres et actions, la présence humaine est toujours requise au volant.  Le véhicule des deux compères débutera sa campagne de tests à la fin de l’année. Les deux sociétés collaborent déjà dans un modèle de camion autonome. Baidu procure toute sa science en matière de télématique et de communication. Ses modules seront installés dans la voiture test d’ici six mois. Le partenariat couvre également la navigation basée sur une cartographie haute définition. Les deux entreprises prévoient d’ouvrir rapidement un laboratoire de recherche commun.

bai-c-300

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

distri-1-

Distree#Connect revient en avril

La deuxième édition du salon des objets connectés se tiendra les 24 et 25 avril au Carrousel du Louvre.