Accueil / Actualité / La Chine veut-elle la peau d’Apple ?

La Chine veut-elle la peau d’Apple ?

Maintenant que les Chinois disposent d’une industrie considérable des télécommunications, il leur importe d’éliminer leurs concurrents. Tout est bon pour asseoir leur domination, y compris l’emploi d’un protectionnisme extravagant. L’agence Bloomberg vient de rapporter (06/11) que « la Chine vient d’adopter une loi controversée qui l’autorise à accéder aux technologies de toutes les compagnies étrangères qui œuvrent sur son territoire sous peine d’interdire leurs opérations. » Vu l’importance du CA réalisé en Chine par des compagnies comme Apple, la menace est de taille. La Loi sur la Cyber Sécurité a été adoptée au cours du dernier Congrès National du Peuple Chinois, l’instance législative de la République Populaire de Chine. La Loi sera effective en juin. Elle porte sur la sécurité informatique, la souveraineté nationale informatique et la lutte contre la diffusion de propos diffamatoires sur Internet.

Sauf que cette loi contraindra les compagnies à collaborer sans réserve avec les autorités lors d’enquêtes criminelles ou liées à la sécurité nationale. Un article exige également que les matériels soient certifiés par les autorités. Autrement dit, les entreprises devront livrer intégralement leurs codes sources, leurs méthodes de cryptage et plus largement tout ce qui constitue leur patrimoine intellectuel et scientifique. Les observateurs de Bloomberg rappellent que Microsoft collabore déjà avec les autorités chinoises, mais sous certaines conditions. En revanche, Apple se refuse à collaborer avec le gouvernement chinois, comme d’ailleurs avec n’importe quel gouvernement. En juin prochain, la compagnie risque tout simplement d’être hors la loi.   Pour l’instant, le monde des technologies retient son souffle et attend que le gouvernement chinois adopte les règlements et décrets qui accompagneront la loi.

ch-1-390

A voir

kiwa-6-

Kiwatch veut banaliser la vidéosurveillance

Cette levée de fonds de trois millions d’euros effectuée auprès d’Entrepreneur Venture...