Accueil / Actualité / Le CIGREF hausse le ton contre Oracle

Le CIGREF hausse le ton contre Oracle

Le club des DSI des cent plus grandes entreprises françaises et son pendant européen l’EuroCIO ‘’ n’ont pu que constater, aux côtés de leurs entreprises membres, la dégradation de la qualité des échanges et des services d’Oracle vis-à-vis de ses entreprises clientes, en France et en Europe.’’ Plusieurs sujets sont sur la table comme l’absence de réponse de l’éditeur à des demandes précises sur la virtualisation.Les deux organismes s’insurgent de ‘’l’absence de dialogue jusqu’alors affichée par Oracle avec les institutions représentatives des entreprises utilisatrices.’’

Le CIGREF et l’EuroCIO ‘’ne peuvent que dénoncer ces comportements commerciaux inadmissibles.’’Les deux associations vont même jusqu’à menacer Oracle ‘’sur les conséquences de ses comportements.’’ Une étude « Supplier Satisfaction Survey » réalisée par EuroCIO fin 2016 est accablante pour Oracle. 80% des DSI considèrent que les contrats d’Oracle ne sont pas assez flexibles. Les deux-tiers désirent se tourner vers un autre fournisseur et la moitié d’entre eux  travaillent‘’actuellement sur une stratégie de sortie.’’ Vu l’attitude d’Oracle, le CIGREF a décidé d’accompagner ses adhérents ‘’dans leur réflexion sur les différentes stratégies de sortie des contrats Oracle.’’

La conclusion de cet avertissement se veut apaisante : ‘’ Les entreprises membres du CIGREF et d’EuroCIO utilisatrices d’Oracle souhaitent le rétablissement d’un dialogue apaisé et de qualité avec ce fournisseur essentiel, qui se ferait assurément au bénéfice de toutes les parties.’’

gerif

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

ECARN-1-

la révolution des écrans…

Les écrans OLED en passe de prendre des parts significatives du marché.