Accueil / Actualité / La CNIL met Microsoft en garde

La CNIL met Microsoft en garde

La Commission Nationale Informatique et Libertés a mis publiquement en demeure Microsoft  de se conformer, dans un délai de trois mois, à la loi Informatique et Libertés.’’La CNIL reproche à l’éditeur de profiter son Windows 10 pour organiser une ‘’collecte excessive de données et le suivi de la navigation des utilisateurs sans leur consentement.’’ La Commission exige également que Microsoft gère de manière satisfaisante la sécurité et la confidentialité des données des utilisateurs. La CNIL a procédé à de nombreux contrôles et vérifications et a questionné Microsoft sur sa politique de confidentialité et de protection des utilisateurs. Plusieurs manquements ont été constatés comme le caractère excessif et non pertinent des informations collectées. Par exemple, Microsoft connait l’ensemble des applications chargées par un utilisateur et du temps qu’il leur consacre. La CNIL reproche à Microsoft de ne pas limiter le nombre de tentatives pour saisir le code PIN à quatre chiffres pour s’authentifier à es services online.

Enfin, un identifiant publicitaire est activé automatiquement lors de l’installation de Windows 10 afin de proposer des publicités ciblées. Les consommateurs ne sont pas non plus avertis de l’installation de cookies publicitaires. Enfin, malgré la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne du 6 octobre 2015, Microsoft continue de transférer des données personnelles aux USA. La CNIL donne à Microsoft trois mois pour se mettre en conformité avec la législation. Il faut souligner que l’organisme français est rejoint dans ses exigences par le G29 qui regroupe les autorités de protection des pays européens.

W.380

 

 

Enregistrer

A voir

cap-1-

Capgemini lance sa semaine de l’innovation

Du 25 au 29 septembre, dans 24 villes de 14 pays, la SSII organise sa huitième ‘’Capgemini Week of Innovation Networks’’.